Nord-Aveyron : être infirmier en pratique avancée, c'est quoi ?

  • Florian Charrier et Émilie Rigal, représentants de cette "nouvelle" discipline.
    Florian Charrier et Émilie Rigal, représentants de cette "nouvelle" discipline.
Publié le

Portrait d'un métier et de deux personnes qui le pratiquent, Émilie Rigal et Florian Charrier, qui sont en place sur quatre pôles santé du Nord-Aveyron.

Le terme d’infirmier en pratique avancée a vu le jour en 2018 en France. Ce métier, déjà expérimenté dans de nombreux pays tels que les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et la Suède, s’implante aujourd’hui au sein de notre territoire. Accessible aux infirmiers diplômés d’État, cette formation de deux ans (Bac + 5), en faculté de médecine, leur permet d’étendre leurs compétences : consultations, suivi des patients atteints d’une pathologie chronique stable, renouvellement d’ordonnances, prescription d’examens et de dispositifs médicaux, éducation thérapeutique, actions de Santé Publique, recherche et coordination médicale.

Les avantages pour le patient : raccourcir les délais de prise en charge, améliorer le suivi et l’accès aux soins au sein du territoire.

  • Les avantages pour le médecin :

développer le travail en collaboration et libérer du temps afin de pouvoir prendre en charge de nouveaux patients.

L’accès à l’infirmier en pratique avancée se fait sur proposition du médecin et avec l’autorisation du patient. À tout moment le patient peut faire le choix d’interrompre la prise en soins et revenir vers le médecin.

Aujourd’hui, le territoire du Nord-Aveyron accueille deux infirmiers en pratique avancée récemment diplômés. Il s’agit d’Émilie Rigal, qui interviendra au sein de la maison de Santé Aubrac Laguiole et à l’hôpital Jean-Solinhac d’Espalion. Sa spécialité : les maladies chroniques stabilisées telles que le diabète, l’insuffisance respiratoire, l’insuffisance cardiaque, la maladie de Parkinson, l’accident vasculaire cérébral (AVC), la maladie d’Alzheimer et maladies apparentées.

De son côté, Florian Charrier interviendra sur les centres médico-psychologiques (CMP) Sainte-Marie d’Espalion et de Saint-Geniez-d’Olt-et-d’Aubrac. Sa spécialité : la psychiatrie et la santé mentale.

Pour en savoir plus :
 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

295 €

ESPALION Dans résidence jouissant de bonnes prestations (alarme, piscine, a[...]

275000 €

VUE INCROYABLE sur les PRAIRIES et les MONTAGNES pour ce SUPERBE CORPS DE F[...]

337600 €

Idéalement située, proche du centre ville dans un secteur calme, grande mai[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?