Rugby : Rodez, la montée en puissance

Abonnés
  • La recrue Sithembiso Befile  a impressionné ce dimanche au stade Paul-Lignon.
    La recrue Sithembiso Befile a impressionné ce dimanche au stade Paul-Lignon. CPA - Jean-Louis Bories
Publié le

Grâce à une seconde période bien meilleure, Rodez et ses entrants ont dominé Mauvezin (24-16), ce dimanche, pour le compte de la 5e journée de Fédérale 3. Le club du Piton grimpe 3e ex æquo de la poule 13 avec trois succès au compteur.

Deux visages. Ou plus exactement une montée en puissance assez impressionnante. Ce dimanche dans son stade Paul-Lignon, Rodez est venu à bout des Gersois de Mauvezin, en deux temps. D’abord gênés dans leurs lancements, les hommes du duo Broseta-Pioch ont, après la pause, largement accéléré. Sans se montrer géniaux ni même engranger leur premier point de bonus offensif, ils ont maîtrisé la fin de partie pour en finir à 24-16, avec le sentiment du devoir accompli. Il faut dire que ce lundi matin, la bande au capitaine Michael Schramm campera à la 3e place ex æquo de sa poule de Fédérale 3.

Avec le jeune Enzo Delagnes (19 ans), originaire de Conques et fruit de l’école de rugby du Bassin, à l’ouverture, les Ruthénois se sont d’abord cherchés. À l’image d’ailleurs de celui qui présente une double licence – joueur des espoirs d’Aurillac la semaine et sous le maillot de Rodez rugby à l’entraînement le vendredi et lors des matches –, et de son premier raté sur une pénalité avant la 5e minute de jeu.

Le poids des remplaçants et… du préparateur physique

" Il était sous pression aujourd’hui, a indiqué Broseta, qui avait fait le choix fort de le titulariser pour la deuxième fois d’affilée, reléguant encore l’ancien ouvreur-buteur maison Dressayre en B. C’était sa première ici et il s’en est bien sorti, je suis content pour lui. " Effectivement, sa prestation est à relever. Avec un 5/8 au final dans ses tentatives, et surtout une belle passe au pied pour le deuxième essai de son "meilleur pote" Tanguy Alaux, auteur de deux essais en cinq minutes au cœur de la deuxième période (57e et 62e). "Il nous a fait du bien sur la longueur de son jeu au pied, dans ses choix aussi", a encore appuyé son technicien.

Une autre recrue leur a fait beaucoup de bien, mais dans un autre registre. Le Sud-Africain Sithembiso Befile. Arrivé d’Andorre à la fin de l’été, le pilier entré à la 48e a fait étalage de ses qualités physiques. Celles qui lui ont permis de réaliser plusieurs percées, à la façon d’un 3e ligne, voire d’un ailier (!). Et de porter l’équipe. "Il est très dur à l’impact, explique son capitaine Schramm. Même en face, ils nous l’ont dit. Ils le plaquaient haut à la fin à cause de ça. Il nous fait avancer, c’est sûr. Ça fait du bien d’avoir un joueur comme ça, surtout en remplaçant qui nous apporte au bon moment. " C’est d’ailleurs une constante à Rodez : finir fort. Et ce n’est pas dû au hasard à en croire les sang et or. "Physiquement, on est bien, Paul (Bastide, le préparateur physique) a fait un gros boulot avec les mecs, on arrive toujours à mieux finir que nos adversaires, donc ça gagne", ne cache pas Broseta, avant de renchérir : " Et on a un groupe suffisamment dense, ce qui fait que, quand on tourne, ça amène du plus. C’est aussi cela la force de ce groupe. " Un groupe qui passera un test chez le leader invaincu Caussade dans quinze jours.

Jérôme Broseta, coach de Rodez

"On savait que cette équipe de Mauvezin serait difficile à manœuvrer. On s’en sort, certes en se faisant peur parfois, mais on retient que l’on s’en sort. Satisfait du résultat."

Michaël Schramm, 2e ligne et capitaine de Rodez

"On reste dans le match en première, mais on fait beaucoup de fautes. En seconde, on ne se prend pas la tête, on essaie de poser notre jeu et ça paye. Les remplaçants font aussi un gros job et nous apportent beaucoup."

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?