Sobriété énergétique : pourquoi la vérification du thermostat est désormais obligatoire pour les chaudières

  • Selon le ministère de la Transition écologique, un matériel de chauffage mal entretenu conduit à une surconsommation d’énergie de l’ordre de 8 à 12 %.
    Selon le ministère de la Transition écologique, un matériel de chauffage mal entretenu conduit à une surconsommation d’énergie de l’ordre de 8 à 12 %. Illustration Pixabay
Publié le

Le Journal officiel a publié vendredi 25 novembre un nouvel arrêté qui prévoit la vérification systématique et obligatoire des chaudières ainsi que des thermostats, afin de faire la chasse à la surconsommation dans les logements individuels ainsi que les immeubles.
 

Les professionnels chargés de l’entretien des chaudières, pompes à chaleur et systèmes de climatisation devront désormais vérifier l’existence d’un thermostat et son bon fonctionnement.

Cette disposition qui s’inscrit dans le cadre du plan de sobriété énergétique présenté le 6 octobre dernier par le gouvernement, concerne toutes les chaudières, qu’elles soient individuelles, collectives ou d’entreprises, et quelle que soit l’énergie utilisée (fioul, gaz, bois, charbon ou multicombustibles). Les pompes à chaleur et appareils de chauffage avec ventilation sont également concernés.

Chasse à la surconsommation

Le ministère de la Transition écologique chasse la surconsommation. Selon lui, un matériel de chauffage mal entretenu conduit à une surconsommation d’énergie de l’ordre de 8 à 12 %.

Obligatoire à partir de quand ?

Par ailleurs, l’arrêté précise que les immeubles de bureaux ou bâtiments tertiaires devront tous disposer d’un système de gestion technique des bâtiments (GTB), c’est-à-dire un système pilotant automatiquement la ventilation, les températures et l’éclairage. Cette obligation sera effective à partir du 1er janvier 2025 pour les bâtiments ayant un chauffage d’une puissance supérieure à 290 kW et à partir du 1er janvier 2027 pour ceux équipés d’un chauffage d’une puissance comprise entre 70 et 290 kW.

Hervé Garric
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?