Rugby : LSA - Decazeville, un derby retour très attendu

Abonnés
  • Manche retour du derby LSA - Decazeville ce samedi, en même temps que début de la phase retour du championnat, avant de partir en trêve pour Noël.
    Manche retour du derby LSA - Decazeville ce samedi, en même temps que début de la phase retour du championnat, avant de partir en trêve pour Noël. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le
Serge Carrière et Philippe Cauffet

La phase retour de Fédérale 2 débute ce samedi (18 h 30) par le derby aveyronnais à La Primaube entre un LSA 9e et qui a beaucoup à prouver et un Sporting certes 5e mais dont le match aller perdu en septembre appelle à correction. Excitant.

LSA pour se remettre en course

Le derby du jour va permettre au capitaine ségali Antonin Regourd d’effectuer son retour après cinq semaines d’inactivité. "En fait, j’aurais pu reprendre dès dimanche contre Riom (après avoir subi une entorse de la cheville à Belvès). Mais j’ai préféré attendre encore un peu, car j’ai déjà eu des problèmes récurrents à ce niveau et je n’avais pas envie de recommencer. " Concernant le match, le 2e ligne le voit assez équilibré. "Nous sommes deux équipes qui se valent et je pense que la première rencontre à Decazeville (victoire de LSA 24-26) a été déterminante pour la suite. Nous nous sommes un peu endormis sur notre victoire alors que pour les Decazevillois, la défaite les a incités à mettre un coup de collier pour aller de l’avant."

Ce qui ne l’empêche pas de pronostiquer une victoire des siens. "Nous avons bien préparé la rencontre et après un début de saison en dents de scie, nous avons retrouvé notre rythme, nous sommes repartis de l’avant. Il faut continuer à relever de la tête pour aller de l’avant et surtout se remettre en course et retrouver la place qui est la nôtre plus haut dans le tableau. "

Restant sur deux victoires, LSA compte bien en inscrire une troisième d’affilée, ce qui ne lui est jamais arrivé depuis que l’équipe évolue en Fédérale 2. Une victoire qui, pour le 2e ligne, pourrait bien passer par les trois-quarts. "Il va y avoir un gros affrontement devant surtout maintenant que nous sommes enfin revenus à notre niveau devant. Nous avons l’avantage d’avoir des lignes arrières performantes capables de mettre le feu et de bonifier notre travail devant." Mais pour cela, il faudra que LSA soit conquérant et évite les erreurs défensives qui lui ont parfois coûté cher. Quoi qu’il en soit, il semble que depuis la victoire obtenue à Vichy, les Lsanais ont retrouvé leur niveau ce qui est primordial pour ce match où va se jouer la suprématie aveyronnaise.

À noter enfin qu’avec le retour du capitaine Antonin Regourd en 2e ligne, De Bancarel glissera cet après-midi en 3e ligne, alors que Chalet prendra place au coup d’envoi sur le banc. Max Rey réintégrant du coup l’équipe B, de même que J.B. Rey, qui est remplacé par Nespoulous.

Les compositions.
Les compositions. CPA - CPA

Goût de revanche pour Decazeville

"C’est le genre de rencontre où tu n’as pas besoin de faire de discours. " Ce n’est pas qu’Anthony Julian est serein sur l’issue de la rencontre. Mais le coach decazevlllois sait que ses joueurs n’ont pas besoin d’une préparation spécifique afin d’aborder ce derby. "Nous sommes encore, dans l’esprit, dans la continuité des phases finales (de la saison dernière). Cela facilite le travail aux entraînements, car les joueurs sont focus sur l’objectif."

Il faut ajouter à cela que la victoire d’un tout petit point (23-22), dimanche dernier face à Monflanquin, a libéré les esprits des joueurs decazevillois qui n’avaient alors qu’une chose en tête au coup de sifflet final : ce fameux match face à LSA. Chose qu’Anthony Julian confirme. "Je leur avais dit qu’avant de penser à dimanche prochain, il fallait vraiment se fixer sur cette réception et ne pas rater la marche." La marche franchie avec succès, les joueurs decazevillois ont pu basculer et repenser, sans cesse, inévitablement, à cette défaite du match aller (24-26), à Camille-Guibert en ouverture de la saison, qui leur laisse un goût amer. Ce soir sur les coups de 20 heures, le SCD espère être toujours dans les cinq premiers du classement. "Cela confirmerait une bonne phase aller." Mais avant cela, il va bien falloir les affronter ces Ségalis dont les atouts offensifs sont indéniables et la rigueur défensive n’est plus à démontrer. Or, il se trouve qu’au Sporting, ces mêmes valeurs sont mises en avant. Donc joueurs et entraîneurs s’attendent à une rencontre accrochée, fermée lors de laquelle celui qui prendra l’avantage devra redoubler de concentration pour ne pas subir un vilain revers sur le trille final.

Aussi, les Decazevillois rompus à l’exercice des matches âpres et décisifs vont arriver à La Primaube avec une formation presque au complet et une composition d’équipe classique. Seul Théo Falgayrat (blessé aux côtes) et Clément Foulquier (suspendu) manquent à l’appel. Anthony Julian et Tim Bowker n’ont pas d’autres problèmes dans l’effectif et alignent ainsi tous les acteurs majeurs du moment. L’expérimenté Jérôme Accorsi jouera à l’ouverture quand Jonathan Monbroussous évoluera à l’arrière. En seconde ligne, c’est donc Cédric Delclaux qui sera titularisé aux côtés de Quentin Fiches. Les lignes arrières ont convaincu, aussi bien défensivement qu’offensivement devant Monflanquin et la paire Romain Barascud, Dimitri Salles, tous deux très présents défensivement, vont s’y coller à nouveau tandis qu’Antoine Pisano officiera comme impact-player.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Voir les commentaires
L'immobilier à Luc-La-Primaube

159000 €

LA PRIMAUBE (Calmont) - Venez vite découvrir cette charmante maison de vill[...]

Toutes les annonces immobilières de Luc-La-Primaube
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?