Fusillade de Paris : le bilan s'alourdit avec trois morts, l'auteur aurait agi pour des motifs racistes

  • Le bilan s'alourdit à trois mort, alors qu'un homme a ouvert le feu dans le 10e arrondissement de Paris.
    Le bilan s'alourdit à trois mort, alors qu'un homme a ouvert le feu dans le 10e arrondissement de Paris. MAXPPP - TERESA SUAREZ
Publié le

Trois personnes ont été tuées et trois autres blessées, dont deux sont en urgence absolue, et une en urgence relative après des coups de feu qui ont éclaté vendredi dans le 10e arrondissement de Paris, a indiqué le parquet de Paris dans un bilan provisoire.

La fusillade qui a eu lieu vendredi 23 décembre dans le 10e arrondissement de Paris a fait trois morts, a dit la procureure de Paris à la presse.

L'auteur présumé, qui a été interpellé, était connu des services judiciaires, notamment pour une attaque contre des migrants à Paris, a-t-elle ajouté. Le motif raciste des faits fait partie des investigations, a-t-elle encore indiqué.

La fusillade est intervenue à la mi-journée dans le centre communautaire kurde qui est situé rue d'Enghien ainsi que dans un restaurant et chez un coiffeur situés tous deux juste en face du centre communautaire.

Le suspect en urgence relative

Âgé de 69 ans, il a été interpellé et placé en garde à vue, ajoute le parquet, précisant que "son identité est en cours de fiabilisation".

Une enquête a été ouverte des chefs d'assassinat, homicides volontaires et violences aggravées et les investigations ont été confiées à la brigade criminelle, fait savoir le parquet, qui indique que l'incident est clos.

La fusillade s'est déroulée à proximité d'un centre kurde, au niveau de la rue d'Enghien.

Sur Twitter, la maire de Paris Anne Hidalgo évoque une "terrible attaque" et indique qu'une cellule psychologique va ouvrir dans la mairie du 10ème arrondissement.

Merci aux forces de l’ordre pour leur intervention décisive ce matin lors de la terrible attaque dans le 10e. Pensées émues aux victimes et à leurs familles. Nous sommes à leurs côtés. Une cellule psychologique va ouvrir dans la mairie du 10.

— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) December 23, 2022

La maire du 10e arrondissement, Alexandra Cordebard a indiqué que l'auteur présumé de la fusillade, blessé, se trouvait en urgence relative et a été conduit à l'hôpital. 

Hervé Garric avec Reuters
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?