Disparition d'Héléna : accident de voiture, corps dissimulé... Ce que révèlent les premiers éléments de l'enquête

Abonnés
  • Héléna, 21 ans, a disparu après une soirée en discothèque.
    Héléna, 21 ans, a disparu après une soirée en discothèque. Capture - Police du Finistère
Publié le , mis à jour

Un homme de 36 ans a tenté de mettre fin à ses jours, expliquant avoir fait "une bêtise". Il n’a pas pu être interrogé pour l’heure par la police.

C’est peut-être un tragique dénouement qui se dessine dans l’enquête ouverte après la disparition inquiétante d’Héléna Cluyou, cette étudiante de 21 ans qui n’a plus donné signe de vie depuis le dimanche 29 janvier à Brest (Finistère), après avoir passé une soirée en discothèque dans le centre-ville. Sa trace s’était perdue après les dernières images captées à 6 h 42 du matin par le système de vidéosurveillance de la Ville, alors qu’elle rentrait à pied à son domicile et qu’il ne lui restait qu’un kilomètre à parcourir.

Alors que ni les appels à témoins, ni les recherches n’ont donné de résultat probant, la police semble avoir identifié un suspect, selon les informations publiées ce dimanche 5 février 2023 par Le Télégramme.

Selon les hypothèses de la police, cet homme, un Brestois âgé de 36 ans, inconnu de la justice et qui travaille dans la restauration, aurait renversé la jeune femme avec sa voiture, avant de dissimuler son corps. Il a ensuite incendié sa voiture, puis fait une tentative de suicide, et est actuellement hospitalisé, entre la vie et la mort. Les examens effectués par les policiers en fin de semaine ont établi qu’aucun corps ne se trouvait dans le véhicule incendié.

L'accident ne reste qu'une hypothèse

En conférence de presse, ce dimanche après-midi, le procureur de la République de Brest, Camille Miansoni, a livré des détails sur les faits qui ont conduit à l’arrestation de cet homme.

Vendredi, il a appelé son frère pour lui annoncer "la fin de sa vie imminente". Ce dernier se rend alors chez lui avec sa compagne. Il y trouve un homme en mauvais état et qui vient probablement de tenter de mettre fin à ses jours. Questionné, il dit avoir fait "une bêtise", insistant sur le fait qu’il s’agissait d’un "accident". Il a ajouté : "Tu n’as qu’à voir ce dont on parle à Brest depuis au moins cinq jours".

Amené au commissariat par ses proches, l’individu n’a pu être auditionné en raison de son état de santé. C’est à l’hôpital qu’il a tenté une deuxième fois d’attenter à sa vie.

Les enquêteurs espèrent désormais qu’il puisse être sauvé afin de pouvoir avancer sur une affaire qui reste pour l’heure "loin d’être élucidée" selon le procureur. "L’accident, c’est une hypothèse, mais nous n’en avons pas la certitude", a-t-il insisté.

La disparition d’Héléna avait mobilisé de nombreux Brestois, désormais suspendus aux nouveaux rebondissements de l’enquête.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement
à cet article à partir de
1€/mois
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?