Rodez : David Caulet et Thomas Lacombe sont allés au bout de la Petite trotte à Léon

  • David Caulet et Thomas Lacombe sont arrivés à la 12e place de cette épreuve. David Caulet et Thomas Lacombe sont arrivés à la 12e place de cette épreuve.
    David Caulet et Thomas Lacombe sont arrivés à la 12e place de cette épreuve.
Publié le , mis à jour

Les deux amis sont arrivés samedi matin à Chamonix après avoir bouclé cette course de plus de 310 km autour du Mont-Blanc. 

Ils sont allés jusqu'au bout de leur effort, de leurs limites. Mais ils ont franchi la ligne d'arrivée en avance sur leur objectif. Ainsi, David Caulet et Thomas Lacombe qui s'étaient élancés lundi 28 août, sont parvenus à boucler cette folle course qu'est La Petite trotte à Léon (plus de 310 km pour 25 000 m de dénivelé), ce samedi 2 septembre, dans la matinée à Chamonix. Au bout de 123 heures et 24 minutes d'effort. Le premier binôme de l'épreuve est arrivé 23 heures avant. Sur les 112 coureurs partants, 57 ont terminé l'épreuve.

Températures négatives

"Ce fut une expérience extraordinaire, sourit Thomas Lacombe.  On s'attendait à quelque chose de costaud. Mais c'était vraiment au-delà de ce que l'on connaissait. On n'a pas été déçu. " D'autant que dès le départ à Chamonix, "nous avons pris la pluie. Le vent a également soufflé, les températures sont descendues, la nuit, bien en dessous de zéro. La neige est également tombée sur le chemin. Nous avons été trempés tout au long du parcours. On finit par s'y habituer mais ce n’est quand même pas très agréable".

Rompus aux ultra-trail (soit des distances dépassant les 80 km), les deux amis ont "plutôt bien géré la partie ravitaillement mais en ce qui concerne le sommeil, on a un peu souffert. On a vraiment ressenti des difficultés de ce côté-là en fin de parcours". Thomas Lacombe et David Caulet ont traversé "des paysages sauvages extraordinaires. Ces souvenirs resteront gravés à jamais : ceux de cette course sous les étoiles, au milieu de nulle part, de l'entente aussi entre les participants, de l'effort incroyable". 

Douze, comme l'Aveyron

Même si leur objectif principal était de franchir la ligne d'arrivée, les deux Ruthénois sont avant tout des compétiteurs. "Lorsqu'on nous a dit que nous étions plutôt bien classés, on a poursuivi notre effort... Pour arriver à la 12e place. Douze, comme l'Aveyron..." Leur autre objectif était aussi de rentrer à temps pour retrouver leur famille, préparer la rentrée scolaire et revenir "dans nos entreprises" avec des souvenirs plein la tête.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
L'immobilier à Rodez

109000 €

HYPERCENTRE RODEZ - Venez découvrir cet appartement de type 4 de 77 m² divi[...]

119000 €

Au troisième étage d'une copropriété située à 5 minutes de l'hyper centre. [...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?