Rugby : à Rodez, libérer la tête comme le pied

Abonnés
  • Actuel 5e, le Rodez rugby n’a plus beaucoup de jokers à griller.
    Actuel 5e, le Rodez rugby n’a plus beaucoup de jokers à griller. Centre Presse Aveyron - Jean-Louis Bories
Publié le

Pas encore en phase avec leur objectif de montée en Fédérale 2, les Ruthénois (5es) reçoivent Caussade (6es), aujourd'hui (15 h 15) au stade Paul-Lignon lors de la 9e journée de Fédérale 3. L'occasion pour eux de mettre les points sur les i, dans plusieurs domaines.

"C’est difficile. En ce moment, on est dans un truc où le public et nous, je ne sais pas si on se comprend beaucoup. On est un peu dans notre bulle. Et il faut qu’on arrive à regagner confiance en nous. On est parti avec des gros objectifs et ils pèsent. " La confession date d’il y a trois semaines, lors de la dernière sortie de Rodez dans son Paul-Lignon montrant sa frustration, pour une toute petite victoire devant le mal classé Nègrepelisse (19-18). Elle était signée de l’ailier Matthias Christophe. Des mots forts, résonnant toujours autant au moment de retrouver la rue Vieussens, cet après-midi (15 h 15) face au premier poursuivant du Rodez rugby, Caussade (6e).

Sans Fiat, en B pour reprendre du rythme selon son coach Dominique Alaux, ni Bel, malade, les gars du Piton vont devoir avoir la tête à l’endroit – et libérée – pour montrer un tout autre visage ; ressemblant davantage à celui vu il y a 15 jours chez le dernier Saint-Sulpice (19-36) ; celui, surtout, qui doit les porter vers leur objectif de montée en Fédérale 2. "Bien sûr qu’on veut faire mieux. Et c’est normal aussi qu’il y ait cette pression, indique Alaux. Il faut apprendre à la prendre du bon côté, à s’en servir. Il vaut mieux ça, car ça veut dire qu’il y a de l’engouement. " Dans la tête des buteurs aussi, il va falloir trouver le bon ressort. Car, au pied, depuis le début de la saison, la prestation n’est que trop peu souvent à la hauteur, et cela quel que soit l’homme devant le tee d’ailleurs. Alaux : "Oui, c’est compliqué, car aucun n’a vraiment de réussite ces derniers temps. Mais je ne suis pas inquiet, car on a les profils, on ne manque pas de buteur. Ça va se régler." Pour Rodez, ce serait bien que ce déclic s’opère cet après-midi.

Cet article est réservé aux abonnés
Accédez immédiatement à cet article
2 semaines offertes
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?