Anglars-Saint-Félix

Anglars-St-Félix: le projet éolien inquiète

  • Les associations de défense s'opposent à l'installation d'éoliennes à Roussennac et à Anglars.
    Les associations de défense s'opposent à l'installation d'éoliennes à Roussennac et à Anglars. - Arhcives Centre Presse
Publié le / Modifié le S'abonner

À l’initiative de l’association pour la défense du patrimoine et des paysages d’Anglars-Saint-Félix, 170 personnes environ se sont réunis il y a quelques jours à la salle des fêtes de Saint-Félix pour débattre du projet d’un parc éolien sur les communes de Roussennac et d’Anglars.

Un mât de 101,50 m de haut a été érigé début septembre, ce qui laisse augurer de l’implantation de 11 à 15 éoliennes à plus de 150 m de hauteur et d’une envergure de pales de près de 120 m.

"Il faut qu’ensemble nous défendions notre environnement", a martelé Graziela Pierini, la présidente de l’association, qui a évoqué un projet démesuré, insensé et dangereux. Jean Marty, à la tête du collectif "Agir pour le Lévezou" et Marcelle Arguel, élue de Salles-Curan, ont apporté leurs témoignages et exprimé leurs révoltes devant les "méthodes commerciales des promoteurs". 

Avec "la mise en place de comités de surveillance" et le fait d’affirmer "qu’ils ne laisseraient pas faire les promoteurs ce qu’ils veulent sur nos terrains", Guy Flottes, maire de Roussennac, et Dominique Rouquette, maire d’Anglars, ont tenté de se montrer rassurants.

À lire aussi
Réagir