Rodez-Colomiers : "La pression ne sera pas forcément sur nos épaules"

  • Coleaders, Sagadin et Rodez se rendent chez le 3<MD+>e</MD><MD>, Colomiers, ce soir.
    Coleaders, Sagadin et Rodez se rendent chez le 3e, Colomiers, ce soir. Archives JLB
Publié le

Basket (7e journée). Toujours invaincu, le Srab se déplace chez un sérieux candidat à la montée ce soir à Colomiers (20 heures).

On y est ! Colomiers par-ci, Colomiers par-là... Voilà des semaines que nombreux ne parlent que de ce match. De ce duel entre les Haut-Garonnais et Rodez annoncé comme un premier choc de la saison, comme un véritable test pour les hommes de Brahim Rostom dans l’optique de la montée. Alors certes, l’affrontement du jour a perdu quelque peu de piment après la défaite -l’unique de la saison jusqu’à ce jour- des Columérins à Agen, samedi dernier (71-65). Certes, le Srab, toujours invaincu, semble intouchable cette saison avec la meilleure attaque de toute la N3 (soit 144 équipes!) et la 3défense de sa poule.

"On sait ce qu’il faut faire pour gagner"

Mais, c’est désormais bien connu dans la préfecture : quand il faut gagner, Sagadin et ses coéquipiers s’écroulent souvent... "Pour éviter cela, on a beaucoup travaillé l’aspect psychologique cette semaine. Mais je crois que la défaite à La Gresle la saison dernière, qui nous avait coûté la montée, a servi de leçon à tout le monde. On sait ce qu’il faut faire pour gagner", avoue d’ailleurs l’entraîneur Brahim Rostom. Mais avec un groupe au complet et des joueurs déjà en pleine forme, le coach refuse de se mettre quelconque pression avant ce déplacement.

Une "bête blessée" 

"La différence entre les Columérins et nous, c’est que nous avons clairement annoncé nos ambitions. Eux, ils ne le disent pas publiquement mais ils font ça en sous-marin (sic) ! Alors, la pression ne sera pas forcément sur nos épaules. Sur leur parquet, ils seront dans l’obligation de réagir après leur dernière défaite. Et c’est pour cela que nous devons craindre cette formation. C’est une bête blessée."  Avec un succès ce soir, et en attendant déjà le grand choc face au coleader Gardonne dans quinze jours à l’Amphithéâtre, le Stade Rodez Aveyron basket ferait tout de même un grand pas de plus vers la montée en reléguant son adversaire à deux succès... Mais comme avertit Brahim Rostom, pour cela, "il faudra être des hommes ! Car je pense que la partie se jouera en défense..."  Le message est clair.

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

365 €

SECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio entièrement refait à [...]

262 €

Tour de ville de RODEZ venez découvrir ce beau studio entièrement refait à [...]

240 €

ECTEUR COEUR DE VILLE. Magnifique et agréable studio e disposant d'une pièc[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?