Santé

Le moustique tigre aux portes de l'Aveyron

  • Contrairement aux idées reçues, le moustique tigre est relativement petit. Il mesure entre 7 et 8 millimètres.
    Contrairement aux idées reçues, le moustique tigre est relativement petit. Il mesure entre 7 et 8 millimètres. Repro CP / Repro CP
  • Le moustique tigre aux portes de l'Aveyron
    Le moustique tigre aux portes de l'Aveyron
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le moustique tigre est de retour sur le territoire français et cette année 20 départements ont été placés en alerte rouge. L'Aveyron passe à l'orange. 

Le moustique tigre est de retour sur le territoire français et cette année 20 départements (soit deux de plus qu'en 2014) ont été placés en alerte rouge, d'après le site Vigilance Moustiques qui par alerte rouge entend que le moustique tigre est "implanté, actif et qu'un risque d'épidémie a été identifié". 

Vecteur potentiel de maladies graves comme la dengue et le chikungunya, le moustique tigre n'a été aperçu que ponctuellement en Aveyron ( la surveillance est de mise dans les communes de Baraqueville, Millau, Naucelle, Olemps, Onet-le-Château, Rodez et Severac-le-Château) précise le site Vigilance Moustiques. L’expérience montre toutefois que les départements classés orange passent la plupart du temps au rouge et méritent donc une attention particulière. Sachant par ailleurs qu'une fois l'intrus implanté, "on ne peut plus s'en débarrasser", prévient le site.

Le moustique tigre aux portes de l'Aveyron
Le moustique tigre aux portes de l'Aveyron

Veille citoyenne

Vigilance Moustiques estime encore plus nécessaire une veille citoyenne dans ces départements en « vigilance orange » puisqu’ils ne sont pas encore inscrits dans la liste des 18 départements en vigilance rouge, et ne bénéficient donc pas des dispositifs de veille épidémiologique exceptionnels et remarquables d’efficacité prévus dans le cadre du plan anti-dissémination contre la dengue et le chikungunya.  

Se protéger

Pour se protéger de ce champion de l'adaptabilité - un don qui lui a permis de coloniser 60 pays dans le monde et de faire partie des 10 espèces de moustiques les plus invasives au monde-, Vigilance Moustiques conseille "d'éviter les gîtes larvaires" en  renouvelant régulièrement l'eau dans les coupelles et des pots de fleur. Il conseille également de mettre des "larvicides" dans les récipients du jardin qui ne peuvent pas être vidés. 

Comment le reconnaître 

Plus petit qu’une pièce de 1 cent (il ne mesure que quelques millimètres), le moustique tigre est noir avec des rayures blanches. Il aurait d'ailleurs pu s'appeler "le moustique zèbre" mais les scientifiques ont préféré le baptiser ainsi pour prévenir de sa dangerosité. On sait par ailleurs que l’AedesAlbopictus se développe en milieu urbain. "Leur rayon d'action est de quelques dizaines de mètres seulement du lieu où ils sont nés", révèle le président du site vigilance moustiques. 

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir