Téléphonie mobile : plus que 18 mois pour couvrir l'Aveyron

  • En Aveyron, il reste encore beaucoup à faire !
    En Aveyron, il reste encore beaucoup à faire ! José A. Torres
Publié le , mis à jour

Infrastructures. La loi Macron prévoit d’effacer ces zones blanches au plus tard au 1er juillet 2017. Deux autres bourgs du sud Aveyron, Calmels-et-Le-Viala et Le Clapier sont encore privés de réseaux mobiles en Aveyron.

"Vous pouvez rappeler Monsieur le maire un peu plus tard dans la matinée, mais pas sur son portable, ici on ne capte pas." Comme l’ensemble de ses administrés, Lucien Moulières, l’édile du Viala-du-Pas-de-Jaux attend avec impatience l’arrivée d’une couverture mobile sur sa commune et région.

La loi Macron - dite pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques - prévoit de gommer ces zones blanches au plus tard au 1er juillet 2017. Vendredi matin, la loi a été publiée au Journal officiel, accompagnée par une liste très attendue : celle des 238 communes identifiées comme encore totalement isolées des réseaux mobiles à partir d’une étude de terrain réalisée dans 620 bourgs entre juillet et octobre. On retrouve parmi elles, en Aveyron, les bourgs du Viala-du-Pas-de-Jaux, de Calmels-et- Le-Viala et Le Clapier où le réseau est inexistant.

Réseau fixe «obsolète»

D’autres, communes devraient se faire connaître dans les jours à venir. Mais pour Lucien Moulières, "il est urgent que les opérateurs se penchent sur ce problème. Car, aujourd’hui, pour prendre un appel sur le portable il faut sortir de la commune, aller vers Roquefort". La municipalité se dit prête "à faire des efforts, notamment financiers pour pouvoir être connecté au réseau mobile. Aujourd’hui, tout le monde a un téléphone portable et dans une commune comme la nôtre cela peut être aussi utile pour reste en contact avec les personnes âgées."

Comme si l’absence de réseau sur la commune du Viala-du-Pas-de-Jaux ne suffisait pas, "notre réseau de ligne fixe est lui aussi obsolète". Lucien Moulières se souvient d’un violent orage qui s’était abattu sur le sud Aveyron, l’an dernier. "Certains ont été privés de téléphone durant près de trois semaines, c’est inadmissible !", tempête l’élu.

Au plan de déploiement intégré dans la loi Macron, s’ajoute un autre programme qui concerne cette fois les sites économiques ou touristiques fréquentés, comme Brameloup, mais non couverts, eux non plus, par les réseaux mobiles : 800 sites ont été retenus partout en France. Sans savoir si sa commune en fait partie, le maire plaisante : "Je ne suis pas certain que les touristes aient besoin de leurs téléphones lorsqu’ils visiteront la Tour du Viala, mais être connectés au réseau mobile c’est une question d’égalité entre les citoyens."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Le Clapier

107000 €

Sur le Plateau du Larzac à 20 min de l acces autoroute et à 30 min au dessu[...]

336000 €

Poussez les portes et laissez agir le charme de ce chateau du 16ème siècle [...]

Toutes les annonces immobilières de Le Clapier
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?