Santé

Le Département aux petits soins des internes en médecine

  • Internes et maîtres de stage se sont retrouvés jeudi soir aux Thermes de Cransac pour une soirée d’accueil très conviviale.
    Internes et maîtres de stage se sont retrouvés jeudi soir aux Thermes de Cransac pour une soirée d’accueil très conviviale. François CAYLA / François CAYLA
Publié le / Modifié le S'abonner

Le Département accompagne les jeunes en stage en Aveyron et ça marche!

La soirée d’accueil des internes en médecine en stage dans le département et des nouveaux médecins fraîchement installés, organisée par le conseil départemental, s’est déroulée jeudi soir au sein de l’établissement thermal de Cransac. Une soirée qui, autour de nombreux élus locaux et départementaux, a réuni une soixantaine d’internes et de maîtres de stage (on compte 22 maîtres de stage en Averyon quand la moyenne par département est seulement de 9 en France). Une soirée qui fut aussi l’occasion pour le président du Département, Jean-Claude Luche, de se féliciter des résultats du «Programme départemental de soutien à la couverture médicale». Tout un panel d’actions ciblées qui a permis d’inverser les courbes. Si l’Aveyron a longtemps perdu des médecins, depuis peu, la démographie médicale s’est sensiblement améliorée. Quand le nombre des internes est passé de 52 en 2011 à 76 cette année (mai-octobre), le nombre des nouveaux médecins installés a lui aussi été revu à la hausse. En ce début d’année, le solde entre départs et arrivées est positif (+5). Et en cinq ans, 30 médecins ont choisi de s’installer en Aveyron, pour 29 départs (+1). Un constat plutôt favorable à rapprocher de la moyenne annuelle nationale au niveau des départements, soit 2 installations pour 19 départs.

Accompagnement et convivialité

Depuis le début de ce programme de soutien à la couverture médicale, 150 internes ont bénéficié d’une aide du conseil départemental, avec l’objectif affiché d’en fixer quelques-uns sur le territoire. Pour cela, l’Aveyron joue sur le fait que certains internes reviennent exercer sur un lieu de stage dont ils ont gardé un bon souvenir. D’où des actions articulées autour de l’accompagnement (financier et humain), de la convivialité, des loisirs, de la qualité des équipements (22 maisons de santé, dont 11 labellisées, plus 10 qui sont en projet)... À prendre la température des internes présents à Cransac, la philosophie de ce dispositif est appréciée et pourrait encore s’avérer efficace.

"Soutien médical" et aménagement territorial, même combat

Fort de la réussite de ce «Programme départemental de soutien à la couverture médicale», Jean-Claude Luche a annoncé jeudi soir la création d’une «Mission d’appui à l’attractivité territoriale». En clair, il va s’agir d’appliquer la même méthodologie aux secteurs d’activité potentiellement susceptibles d’aider au développement de l’Aveyron et de ses différents territoires. Pour ce faire, cinq «développeurs territoriaux» vont sillonner le département dans un rôle de facilitateurs et d’accompagnateurs de projets, à l’écoute des idées, des aspirations, des besoins des acteurs locaux. Si la mise en œuvre de ce dispositif n’en est qu’à ses débuts, Jean-Claude Luche se veut confiant et répète à qui veut l’entendre qu’ «on va apprendre à marcher en marchant. Nous voulons mettre l’Aveyron en mouvement, tout l’Aveyron, l’animer, porter ses idées». Et de rappeler l’objectif des 300.000habitants pour le département, qui ne pourra être atteint que par de gros efforts à consentir sur l’attractivité départementale dans toute sa globalité, «et pas seulement Rodez».

François Cayla
Voir les commentaires
L'immobilier à Cransac

19800 €

Cransac les Thermes : Idéal investisseur : petite maison de ville mitoyenne[...]

55000 €

Cransac : Maison de ville proche des commerces, sur deux niveaux + caves ; [...]

63000 €

CRANSAC - Idéalement située à deux pas des Thermes, du Casino et du centre [...]

Toutes les annonces immobilières de Cransac
Réagir