Solidarité

Majeurs vulnérables : 600 personnes pour suivre l’exemple aveyronnais

  • Une journée de travail et d’échangeautour du dispositif aveyronnais d’aide aux majeurs vulnérables.
    Une journée de travail et d’échangeautour du dispositif aveyronnais d’aide aux majeurs vulnérables. DR / DR
Publié le / Modifié le S'abonner

La gestion des personnes en difficulté en Aveyron fait école. Ils sont venus de toute la France, hier à Rodez, pour s’en apercevoir.

Le 6 décembre 2013, l’Aveyron signait le Schéma prévention et protection des majeurs vulnérables, élaboré par le conseil départemental aux côtés de 25 partenaires institutionnels locaux investis dans l’aide aux publics défavorisés. Ce montage sous la forme de partenariat est peu répandu et semble porter ses fruits.

Aussi l’Amphithéâtre de Rodez accueillait mardi un colloque destiné à partager cette expérience et recueillir les remontées des participants pour enrichir la réflexion et la méthode, « avec comme unique ambition de mettre en lumière l’approche qui a été celle du Département, d’en partager très largement les premiers enseignements pour l’enrichir », affirmera Jean-Claude Luche en ouverture des débats.

Addiction, violence, endettement...

4 300 majeurs sont juridiquement protégés et près de 2 000 pris en charge par l’Unité protection des majeurs du Conseil départemental. Les participants ont pu écouter divers intervenants, abordant notamment le paradoxe des adultes vulnérables, l’aspect préventif de leur encadrement, l’exemple aveyronnais ou encore la façon d’assister les « non-demandeurs » d’aide.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir