Espalion : avec «Troubadoor», les commerçants ont leur vitrine virtuelle

  • Maxime Rous, graphiste, et Fabien Lacaze, installés au pôle économique avec leur micro-entreprise Obelio chargée notamment de créer des sites internet.
    Maxime Rous, graphiste, et Fabien Lacaze, installés au pôle économique avec leur micro-entreprise Obelio chargée notamment de créer des sites internet.
Publié le , mis à jour

Le pôle économique rime avec ère du numérique. Dernier exemple en date, la création du site internet « Troubadoor » par deux entrepreneurs espalionnais dont Fabien Lacaze, fondateur d’Obelio déjà installé au pôle économique. Son comparse, Maxime Rous s’est attelé au graphisme. Un graphisme dynamique, orange et bleu en référence au pont vieux et au Lot, et au nom bien vu aussi, Troubadoor, clin d’œil (avec les deux o formant les yeux justement) historique aux troubadours. Voilà pour la forme.

Pour le fond, le concept est ambitieux et généreux. « Dans le contexte économique actuel, il nous semblait primordial de recréer du lien sur un territoire, de ramener les gens à une consommation locale et à vivre leur ville, pas seulement y habiter. »
La présentation du site a donc eu lieu lundi dans les locaux du pôle économique. L’occasion de montrer le fonctionnement et l’intérêt de se fédérer sous une même entité digitale. « Sur ce portail communautaire, celui qui consultera par exemple l’offre coiffure verra également l’offre bijouterie, restauration ou magasin de sport... donc une manne potentielle de clients supplémentaires qui ne seraient peut-être pas venus jusqu’à vous. »

Concrètement, le commerçant adhère au site (trois abonnements à 35, 55 et 75 € par mois sont proposés) pour bénéficier de cette vitrine numérique, qui se charge en retour de les accompagner, d’animer le site (événements, promotions, emplois, etc.) et bien le référencer. Le site est adapté au portable, géolocalisable et permet aussi de laisser des avis. L’outil permet donc au commerçant de se fédérer tout en restant autonome.

Béatrice Benoît, présidente de l’association des commerçants « Vivons Espalion », se dit « prête à foncer, c’est l’intérêt de tous » et demande aux entrepreneurs de Troubadoor d’organiser une réunion à l’attention des commerçants. « La mairie appuiera cette démarche car l’activité commerçante est importante. Je me réjouis aussi de cette création du pôle économique », conclut le premier élu Éric Picard.

Oyez ! Oyez ! comme disaient les troubadours, la balle est désormais dans le camp des commerçants.

Renseignements au 05 65 48 65 51. contact@troubadoor.fr

Centre Presse / Olivier Courtil
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

95000 €

Environ 120m2 habitables, composée d'un coin cuisine indépendant, un salon [...]

115000 €

EXCEPTIONNEL Centre-ville d'Espalion, sur le boulevard principal.Très bel a[...]

399000 €

Pavillon cossu des années 80 situé sur les hauteurs d'Espalion. Le bien est[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?