Une journée pour dépister le diabète à Rodez

  • Des tests seront proposés par les praticiens ruthénois.
    Des tests seront proposés par les praticiens ruthénois.
Publié le
Centre Presse

Maladie sournoise qui touche toute la population, le diabète fait chaque année des millions de victimes à travers le monde. Et plus particulièrement dans les pays dits développés où la sédentarité et la malbouffe sont légion. C’est donc pour tenter de contenir l’escalade de la maladie dans le monde, que la Fédération internationale du diabète - soutenue par l’OMS - a initié, en 1991, la première journée du diabète.

Vingt-six ans plus tard, le rendez-vous a gagné en popularité et rassemble des millions de personnes dans le monde. Le département n’est pas en reste, notamment à Rodez, où les praticiens de l’équipe mobile de diabétologie du pôle infectieux du centre hospitalier Jacques-Puel de Bourran se sont, eux aussi, associés à ce mouvement. Le rendez-vous a pris une telle ampleur qu’il est désormais relayé dans 150 pays par les 190 associations membres de la Fédération Internationale du Diabète (FID).

À Rodez, les praticiens engagés dans cette lutte ont opté pour le dépistage gratuit. Ouvert à tous, celui-ci sera proposé demain mardi à partir de 10 heures et jusqu’à 16 heures, dans le hall du centre hospitalier Jacques-Puel, à Bourran.

Les diabétologues seront à la disposition du public afin de faire le point et expliquer ce qu’est le diabète, ses conséquences et comment prévenir son apparition. Cette action de sensibilisation sera couplée à une information réalisée par le service de néphrologie sur le thème de l’insuffisance rénale et l’importance de sa détection précoce.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?