Viviez : le groupe chinois Jinjiang injecte 18,5M€ dans Sam Technologies

  • Le site aveyronnais pourrait désormais s’appeler «Jinjiang Sam».
    Le site aveyronnais pourrait désormais s’appeler «Jinjiang Sam».
Publié le , mis à jour

Le tribunal de commerce de Paris a examiné, lundi matin, le plan de reprise du groupe Arche, et donc, de l’usine viviézo-decazevilloise Sam Technologies, par le groupe chinois Jinjiang. Le dossier a été mis en délibéré et une décision sera rendue par les juges le 22 décembre. Une procédure normale qui, à moins d’un cataclysme très peu probable, débouchera d’ici à 10 jours sur un véritable changement d’ère pour l’équipementier automobile du Bassin, lequel emploie pour l’heure 432 salariés en CDI et 143 intérimaires.

Le plan de reprise présenté par JinJiang, le seul en lice, prévoit notamment des investissements lourds sur 3 ans, à hauteur de 42,5 M€ pour l’ensemble du groupe Arche (qui comprend aussi les usines de Villers-la-Montagne et Alfisa en Espagne) et de 18,5 M€ pour la seule usine Sam. Et à en croire les partenaires sociaux de la CGT, qui ont été à l’avant-garde des négociations avec les repreneurs chinois, ces derniers nourrissent de grandes ambitions pour l’unité de production du Bassin, y compris de potentielles diversifications d’activité, vers l’aéronautique pourquoi pas.

Concernant l’aspect social, il est par ailleurs prévu le licenciement sec de 20 personnes chez Sam, dont la nouvelle appellation serait «Jinjiang Sam». Un moindre mal, quand l’on se souvient que le précédent repreneur sur les rangs, le Canadien Linamar, envisageait près de 140 licenciements parmi les 432 salariés en CDI...

A noter que le groupe Hanghzhou Jinjiang est la 268e entreprise de Chine en termes de chiffre d’affaires. Le groupe emploie plus de 20 000 salariés dans les domaines de la production d’aluminium, la chimie ou l’énergie. Très présent en Chine, en Indonésie, au Vietnam et en Inde, Jinjiang entend maintenant s’implanter en Europe afin d’écouler notamment une très importante production d’aluminium et doit se servir de l’ex-groupe Arche comme d’une porte d’entrée européenne.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

86250 €

Maison familiale des années 1960, très bonne base de départ pour cette mais[...]

35000 €

Decazeville centre : Appartement T3 situé au 1er étage d'un petit collectif[...]

181200 €

DECAZEVILLE - Superbe maison de 200 m² environ ayant bénéficié d'une import[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?