Bosch : l’intersyndicale appelle à un large rassemblement des salariés

  • Le soutien de la ville d’Onet s’affiche sur les murs de la mairie.
    Le soutien de la ville d’Onet s’affiche sur les murs de la mairie.
Publié le
Centre Presse / Joel Born

À l’occasion de la venue, ce vendredi 26 janvier, d’Uwe Gakstatter et Thomas Pauer, les responsables de la nouvelle division Powertrain Solutions du groupe Bosch, l’intersyndicale Sud, CFE-CGC, CFDT, CGT appelle à un large rassemblement des salariés, dès 10 heures, jusqu’à son arrivée à l’usine (une réunion est prévue, le matin, en préfecture) afin de « l’accueillir et de lui prouver notre motivation et notre détermination. »

Ce rassemblement qui « se veut respectueux » est prévu, à l’entrée de l’usine, devant le bâtiment 100.

« Comme vous le savez déjà, ce vendredi sera l’une des journées les plus importantes et déterminantes que l’usine aura connue depuis longtemps. l’avenir du site et du département est en jeu, écrit l’intersyndicale, qui demande également à tous les salariés qui le peuvent, d’assister au discours de M. Gakstatter, à 14 heures. Un message fort doit être envoyé à MM. Gakstatter et Pauer pour leur signifier qu’en face des chiffres, il y a aussi des familles, des visages et des vies. Notre avenir dépendra de leurs décisions. Tous ensemble, nous devons montrer notre engagement et notre attachement à notre usine. Il est indispensable de leur montrer notre mobilisation. Prenons notre avenir en main. »

Par ailleurs, dans un communiqué, la ville d’Onet-le-Château réaffirme son soutien aux 1 600 salariés de Bosch : « Il y a un immense savoir-faire dans cette usine qu’il faut garder sur place... Le dénigrement indécent du diesel, orchestré plus fortement depuis mai 2017, est inacceptable, irresponsable, mensonger et destructeur pour le moral des 1 600 salariés castonétois de la Bosch. »

Voir les commentaires
L'immobilier à Onet-Le-Château

895000 €

Secteur prisé aux portes de Rodez - Venez découvrir cette maison de plus de[...]

Toutes les annonces immobilières de Onet-Le-Château
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?