Attentat dans l’Aude : héroïque, un gendarme a échangé sa place contre un otage

  • Attentat dans l’Aude : héroïque, un gendarme a échangé sa place contre un otage
    Attentat dans l’Aude : héroïque, un gendarme a échangé sa place contre un otage
Publié le , mis à jour

Un geste héroïque. Ce vendredi, lors de la prise d’otage du supermarché de Trèbes, un gendarme a risqué sa vie pour en sauver une autre. D’ailleurs, le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, n’a pas manqué de saluer « l’héroïsme » du lieutenant-colonel de gendarmerie «gravement blessé» par balle après s’être proposé comme otage, vendredi, dans un supermarché de Trèbes (Aude).

«Le lieutenant-colonel de gendarmerie qui était avec ses hommes s’est volontairement substitué à un otage que le terroriste tenait et il est resté avec lui (...) Le terroriste a tiré, le GIGN est intervenu et a abattu le terroriste», a décrit le ministre lors d’une déclaration à la presse à Trèbes.

Qui est Redouane Lakdim ?

Trois personnes ont été tuées et quatre blessées vendredi à Carcassonne et Trèbes (Aude) dans une série d’attaques, revendiquées par le groupe jihadiste Etat islamique (EI), commises par un homme seul qui a été abattu par les forces de l’ordre.

L’assaillant, retranché dans un supermarché de Trèbes avec un gendarme pour otage, a été tué dans l’après-midi dans un assaut mené par les gendarmes du GIGN.

Redouane Lakdim, 26 ans, a agi «seul», a indiqué M. Collomb à la presse à Trèbes.

«Il était connu pour des faits de petite délinquance et nous l’avions suivi et nous pensions qu’il n’y avait pas de radicalisation, mais il est passé à l’acte brusquement», a ajouté le ministre.

Un peu plus tôt, une source proche de l’enquête avait indiqué que le suspect était un Marocain suivi pour radicalisation islamiste.

Le parquet de Carcassonne a indiqué qu’il se réclamait du groupe Etat islamique. La section antiterroriste du parquet de Paris se saisit alors de l’enquête.

Centre Presse / AFP
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?