La seizième édition joue d’éclectisme tous azimuts

  • La programmation, comme pour les précédentes éditions, mise sur la diversité./Photo DDM.
    La programmation, comme pour les précédentes éditions, mise sur la diversité./Photo DDM.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Pour cette seizième édition, Philippe Alègre affiche une programmation plus éclectique encore que les années précédentes, osant passer du jazz manouche à la musique classique et une première cette année, à la chanson française.

Des artistes français et étrangers de haut niveau pour ravir le public fidèle du festival.

En soirée d’ouverture, dimanche 22 juillet, sous les lumières du cloître de la chartreuse, du jazz manouche avec le groupe Swingin’Partout autour de Django Reinhardt, les Yeux Noirs, la musique tzigane… Une soirée estivale détente et dansante !

Lundi 23 juillet, à la grande salle du presbytère de Najac (derrière l’église), le trio de guitares Alborada que Philippe Alègre a repéré sur France 2 dans l’émission de François Zygel.

Trois guitaristes de haute volée qui proposent un programme allant des quatre saisons de Vivaldi à Carmen en passant par le fameux " Clair de lune " de Debussy et la " Samba du Scaramouche " de Darius Milhaud.

Mardi 24 juillet, à la chapelle des Pénitents Noirs, c’est Philippe Alègre lui-même et la pianiste japonaise Miho Nitta, bien connue et appréciée des Villefranchois et Najacois, que vous pourrez applaudir dans Mozart, Rachmaninov, ainsi que les célèbres pages comme la " 2e Rhapsodie hongroise " de Liszt, et les " Danses hongroises " de Brahms.

Un duo de charme pour une belle soirée de piano à quatre mains.

Mercredi 25 juillet, au théâtre municipal, Philippe Alègre, amoureux de la chanson française à texte, a tenu à réaliser un projet qui lui tenait à cœur, réunir un ténor lyrique et une chanteuse comédienne pour un " Hommage à la chanson française ".

Une soirée exceptionnelle à ne pas manquer pour revivre Piaf, Brel, Barbara, Trénet, Nougaro et bien d’autres encore avec Annie Mako, Jean Goyetche pour les voix ; Thierry Boulanger (pianiste de Pierre Palmade, Sylvie Joly, Régine, Charles Aznavour, Michel Leeb, Kad Merad, Natalie Dessay…) et Benoît Urbain à l’accordéon.

Jeudi 26 juillet, grande salle du Presbytère de Najac, récital de la pianiste Sophie Partouche qui interprétera avec élégance et brio Bach, Mozart, Brahms et Beethoven.

Pour clôturer, vendredi 27 juillet, au cloître de la Chartreuse, le quatuor de saxophones " Niobé ".

Philippe Alègre est tombé sous le charme de ces quatre jeunes musiciens lors d’un concert qu’ils donnaient à Radio France à Paris et les a immédiatement engagés tant ils sont talentueux, brillants et émouvants.

Ils feront pour cette clôture en beauté, voyager le public du classique au jazz, de Bizet à Gershwin dans leur programme " De Paris à New York ".

Les Nuits musicales du Rouergue sont soutenues par les mairies de Villefranche et Najac ainsi que par le conseil départemental.

Location : sur place 30 minutes avant et office de tourisme Villefranche, 05 65 45 13 18. Tarifs : normal 18 €, étudiants-chômeurs 13 €, pass quatre concerts au choix 58 €. Gratuit moins de 12 ans.

Repli en cas de mauvais temps dans l’enceinte du théâtre municipal le 22 juillet et chapelle des Pénitents Noirs le 27 juillet.

LEO COUFFIN
Voir les commentaires
L'immobilier à Villefranche-De-Rouergue

200000 €

A 8 kms de Villefranche, dans un hameau résidentiel, cet ensemble immobilie[...]

299000 €

Maison de maître de 4 chambres au coeur d'un beau village médiéval. Cette m[...]

1250000 €

BIEN HISTORIQUE ! ANCIENNE BANQUE DE FRANCE.Immeuble de 1 300 m2 de bureaux[...]

Toutes les annonces immobilières de Villefranche-De-Rouergue
Réagir