Journées du Patrimoine

Le patrimoine aveyronnais se dévoile par la voie des airs

  • Vue aérienne au-dessus de la cathédrale de Rodez.
    Vue aérienne au-dessus de la cathédrale de Rodez. PIXROD / PIXROD
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

A l'occasion des Journées européennes du patrimoine, l'Av'AIRon club s'associe au musée Fenaille pour proposer une découverte des richesses aveyronnaises en avion.

S'envoyer en l'air tout en découvrant le patrimoine aveyronnais c'est possible !

Jusqu'à ce dimanche 16 septembre, l'aéroclub de Rodez Av'AIR'on propose en partenariat avec le musée Fenaille une découverte insolite des richesses du département...par la voie des airs.

Réalisées par les pilotes du club ruthénois, ces sorties, au nombre d'une dizaine par jour, permettent à qui le désire d'admirer la beauté de l'Aveyron. Au programme, des balades à trois ou quatre personnes de 20 ou 30 minutes pour s'offrir une vue dépaysante sur Rodez et son agglomération, voir de plus haut les reliefs de l'Aubrac, percevoir le pays segali ou survoler encore lacs du Lévezou et notamment Pareloup.

Libre aux visiteurs de choisir leur trajet dans le ciel aveyronnais. Mais attention à rester raisonnable, les voyageurs souhaitant s'aventurer jusqu'au viaduc de Millau seront vite déçus.

Pour les plus impatients, il faudra malheureusement patienter jusqu'en 2019 et la prochaine édition des Journées européennes du patrimoine pour profiter de cette visite insolite, tous les vols de ce dimanche étant déjà réservés. Ou alors contacter directement l'aéroclub ruthénois, qui effectue des sorties hors de cet événement.

Renseignements sur www.avairon-club.fr ou au 05 65 61 81 36  

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

380000 €

A vendre Rodez : Unique dans quartier résidentiel, Type 5 sur 2 niveaux ave[...]

277 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE Pièce principale avec coin c[...]

681 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Une entrée, une cuisine (ave[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir