Rodez : l'hôpital désire écraser le tabac

  • Hier, près de 60 contacts ont été établis par les infirmiers du service d’addictologie.
    Hier, près de 60 contacts ont été établis par les infirmiers du service d’addictologie. Photo CPA
Publié le
Centre Presse Aveyron

L’hôpital de Rodez s’inscrit dans une opération nationale avec l’objectif d’aider quelques dizaines de fumeurs à abandonner la cigarette.

Treize millions de Français fument. Le tabac, facteur favorisant dans 80 % des cancers, tue chaque année 73 000 personnes et représente la première cause de mortalité évitable. Les Pouvoirs publics ont donc fait de la lutte contre le tabagisme une priorité avec la mise en place d’un "Programme national de réduction du tabagisme".

L’opération "Moi(s) sans tabac", lancée par le ministère de la Santé et Santé publique France, en partenariat avec l’Assurance-maladie, a débuté le 1er novembre pour se prolonger jusqu’à la fin du mois.

Cette initiative consiste à proposer à tous les fumeurs d’arrêter de fumer ensemble, sur la durée du mois. En effet, après 30 jours d’abstinence, on sait que la dépendance est beaucoup moins forte et le fumeur a ainsi cinq fois plus de chances d’arrêter.

Vingt prises en charge en 2017

À cette occasion, l’équipe d’addictologie et de tabacologie du pôle infectieux du centre hospitalier de Rodez organise des actions d’informations tout au long des quatre semaines à venir, dans le hall de l’hôpital Jacques-Puel de Rodez et deux jours à l’hôpital Pierre-Delpech de Decazeville, les mardis 6 et 25 novembre.

L’année dernière, lors de cette même opération, 240 contacts avaient été établis avec des personnes intéressées et/ou concernées, débouchant sur 20 nouvelles prises en charge. Un volume d’activité jugé très positif par l’équipe d’addictologie, qui souligne par ailleurs que par les temps qui courent, le motif qui amène les fumeurs à tenter d’arrêter tient autant dans l’économie que dans la santé…

Concrètement, le stand positionné dans le hall de l’établissement ruthénois propose déjà une écoute, avec infirmiers et psychologue. Une vidéo expliquant le comment arrêter de fumer est par ailleurs projetée en continu. Un "mur d’expression" permet aussi aux gens de verbaliser leur problématique. Enfin, un kit contenant divers outils pour aider à arrêter de fumer est distribué à qui le demande, avec toutes les explications utiles pour une éventuelle et efficace mise en pratique.

Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

130000 €

RODEZ proche TOUR DE VILLE - Rare sur le marché, appartement de type 2 de 5[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?