Urbanisme

Decazeville : l'Arc-en-Ville réduit en un tas de ferraille

  • Une opération spectaculaire, qui a nécessité la mise en place d'une déviation.
    Une opération spectaculaire, qui a nécessité la mise en place d'une déviation. Reproduction CP / Reproduction CP
  • La passerelle a été détruite à l'aide d'une cisaille mécanique.
    La passerelle a été détruite à l'aide d'une cisaille mécanique. Reproduction CP / Reproduction CP
  • L'immense structure métallique a été mise à terre, en fin de matinée.
    L'immense structure métallique a été mise à terre, en fin de matinée. Reproduction CP. / Reproduction CP.
Publié le / Modifié le S'abonner

Le passe-piétons automatique, qui enjambait la RD 840, à hauteur du jardin public de la ville, et qui ne fonctionnait plus depuis longtemps, a été démantelé, hier.

Son imposante carcasse métallique jaune n'attirera plus le regard des milliers d'automobilistes de passage, chaque jour, sur la RD840, dans la traversée de Decazeville, à hauteur du jardin public. 

L'Arc-en-Ville, le passe-piétons automatique qui enjambait l'axe routier et qui ne fonctionnait plus depuis longtemps, a été démoli, hier, par les entreprises Miquel et Briane.

La fin d'une époque, celle des années 90 et de l'après sidérurgie, et le symbole d'une reconversion râtée, malgré d'importantes aides publiques.
Le symbole aussi des échecs d'André Labarre, de la société Procédés France Parking et de ses différentes productions, qu'il s'agisse de l'Arc-en-Ville, du Parcoville, du Vigiville ou du Transville.

A lire dans notre édition Centre Presse de mardi 18 décembre. 

 

J.B.
Voir les commentaires
L'immobilier à Decazeville

76750 €

A découvrir petite maison de ville mitoyenne type 4 de 90 m2 habitables com[...]

199500 €

PROXIMITÉ DECAZEVILLE - Maison en plein cœur de ville et proche de toutes l[...]

53500 €

DECAZEVILLE - Au cœur de la ville, cet immeuble de rapport dispose d'un loc[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir