Onet : une exposition-hommage à l’artiste Bernard Monestier

  • Devant les œuvres de l’artiste, son ami de longue date Daniel Alberny et Mme Tieulié-Monestier
    Devant les œuvres de l’artiste, son ami de longue date Daniel Alberny et Mme Tieulié-Monestier CPA
Publié le

La MJC d’Onet-le-Château accueille l’exposition "Cheminement", rétrospective et vibrant hommage à l’artiste Bernard Monestier, disparu il y a tout juste 2 ans.

Cette exposition, dont le vernissage a eu lieu jeudi dernier en présence de nombreux invités et amateurs, nous invite, grâce à une cinquantaine d’œuvres de la collection privée de Mme Tieulié Monestier, à parcourir la vie de cet amoureux des causses, d’abord des causses du Larzac puis du causse Comtal, mais de l’Aveyron et de ses racines en général. "Je tiens à remercier sincèrement Maïté Tieulié-Monestier, de nous avoir fait l’honneur de penser à nous pour présenter le parcours de vie d’un artiste prolifique, connu et reconnu et qui a marqué de son empreinte le territoire aveyronnais. Nous avons eu la chance de voir ces différents tableaux et sculptures, dans leur élément naturel, chez lui, dans son atelier, au milieu des outils et des établis, magnifiques… Nous avons pris le risque de les déplacer, dans notre hall d’exposition, en essayant de garder leur superbe, nous espérons, Maïté, avoir un peu réussi", dira Rachida El Haouri, la présidente de la MJC.

Ces œuvres représentent différentes périodes de sa vie, différentes esthétiques, différentes techniques mais avec toujours avec un travail remarquable sur la matière, comme l’expliquait lui-même l’artiste : " Il est rare qu’un artiste explique les mobiles de son travail ou qu’il ait envie de le faire. Or, bien qu’il sache parfaitement qu’il est impossible d’exprimer par des mots ce qui est avant tout visuel, je vais essayer de donner une modeste clé à la lecture de mon travail. Pour m’exprimer, j’utilise des techniques mixtes, acryliques, huiles, laques, glacis et patines, mais aussi collages de matériaux, bois, sables, poussières, cuirs, tissus".

Vous pouvez découvrir cette exposition jusqu’au 18 janvier, aux heures d’ouverture de la MJC.
CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?