Culture et Loisirs

L’école dans le rétro de 2018

Abonnés
  • L’inauguration de l’école Maurice-Boyau.
    L’inauguration de l’école Maurice-Boyau.
  • L’inauguration de l’école Maurice-Boyau.
    L’inauguration de l’école Maurice-Boyau.
Publié le / Modifié le S'abonner

Une année faste pour l’école Maurice-Boyau.

2018 fut une année faste pour l’école qui a travaillé sans relâche sur Maurice Boyau, rugbyman et héros de la Grande Guerre.

Cet investissement a non seulement permis à l’école d’être baptisée du nom de cet homme mais aussi de participer à plusieurs manifestations en lien avec la commémoration de l’Armistice et le monde de l’Ovalie.

C’est le 20 mars qu’a eu lieu la présentation du projet au festival Rugb’Images, à Albi, suivie, en avril, de la réception de la lettre du Président de la République, suite à l’envoi à l’Élysée du livret la Passe de l’As. Fin avril, il était proposé en conseil municipal de baptiser l’école du nom de Maurice Boyau (proposition validée). Le 28 juin, les élèves étaient reçus à l’Assemblée nationale par le président François de Rugy pour recevoir le prix de la mémoire de la 17e édition du trophée Civisme et défense.

Le 16 septembre, l’école a été inaugurée par la préfète, en présence de l’armée, des élus départementaux et nationaux, de la Fédération française de rugby, du maire et son conseil municipal, du directeur de l’école entouré de ses élèves. Le 11 novembre, l’école a participé à la cérémonie de commémoration de l’Armistice, à Toulouse, devant le monument Héraklès.

Le 22 novembre, la Fédération nationale des Joinvillais et le pilote et historien Bernard Bacquié ont donné une conférence à l’école sur les As de la Grande Guerre. Enfin, le 1er décembre, André Laur, vice-président de la Ligue Occitanie de rugby, a invité l’école Maurice-Boyau, à Castres, pour assister au match de rugby de Top 14, Castres olympique-SU Agen.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
Réagir