Justice

Decazeville : deux ans ferme pour avoir déclenché une rixe et dégradé le commissariat

Abonnés
  • Deux ans de prison ferme pour le trentenaire alcoolisé de Decazeville.
    Deux ans de prison ferme pour le trentenaire alcoolisé de Decazeville. Archives José A. Torres. -
Publié le / Modifié le S'abonner

Un individu de 33 ans a été condamné à une peine de deux ans d'emprisonnement ferme ce lundi 11 février par le tribunal correctionnel de Rodez. Arrêté vendredi dernier pour ivresse sur la voie publique à Decazeville, il avait dégradé une caméra de surveillance du commissariat local et devait répondre également d'une agression commise dans un square en octobre dernier dans cette même commune.

L'homme est volubile. Peut-être un peu trop au regard des faits que le tribunal correctionnel de Rodez lui reproche. Présent à la barre ce lundi 11 février, le prévenu, âgé de 33 ans, comparaît à la suite de son arrestation vendredi soir à Decazeville.

Une cité où le Parisien d'origine a élu domicile l'an passé, pour rejoindre sa nouvelle petite amie, rencontrée sur Internet durant sa précédente incarcération.

En cette fin de semaine, le trentenaire va à la rencontre de sa compagne, avec qui il est en froid, et qui passe la soirée chez une amie. Le garçon vient régler un "problème de voiture". "Je venais voir pour le contrôle technique. Du coup, elles ont sorti une bouteille, je suis resté avec elles, on a bu, on a rigolé jusqu'à ce que ma compagne appelle la police". La raison à ce soudain changement d'attitude ? Le comportement de l'intéressé, qui draguerait la locataire des lieux.  "Je connais ma copine depuis un an et demi. Dès qu'elle boit, elle vrille", explique l'individu pour tenter de justifier cet appel.

Voyant arriver une patrouille à proximité du domicile en question, l'homme sort et interpelle les policiers de façon agressive. "Dans ma tête quand je les ai vus j'ai disjoncté, surtout que j'avais pas mal bu". La discussion tourne court et le prévenu est amené au commissariat. Placé en cellule de dégrisement, il détruit la caméra de surveillance accrochée au mur, se blesse et utilise le sang qui coule pour inscrire son nom sur un des pans de mur.

Déjà impliqué dans une rixe en octobre 2018

Mais le trentenaire ne comparaît pas que pour ces seuls faits. Il répond également de violences commises quelques mois plus tôt, le 4 octobre 2018. Un jour où il déclenche une rixe avec un des ex-compagnons de sa copine, dans un square de Decazeville. La claque que l'intéressé souhaite mettre à son rival se termine en coups et en fracture du plancher orbital gauche et du nez. "Je voulais m'expliquer avec lui parce qu'il avait mal parlé avant que je ne retourne voir ma famille à Paris", tente de se défendre le prévenu qui n'a pas supporté de voir la victime dans l'appartement de sa compagne quelques jours plus tôt.

Dubitatif quant à la présentation tardive des premiers faits, le substitut du procureur de la République de Rodez, Chérif Chabbi, s'est offusqué dans un second temps du comportement de cet homme sans emploi et en situation irrégulière. "Il a une certaine conception de l'honneur et du sens de la responsabilité", énonçant alors le casier judiciaire de l'individu, affichant seize condamnations dont une de quatre ans ferme pour transport de stupéfiants. "C'est un grand garçon et il va assumer. Je ne crois pas qu'il est apaisé. Il n'exprime aucune excuse, aucun remords". Cette attitude dilettante a poussé le ministère public à exiger une peine de dix-huit mois ferme, assortie du mandat de dépôt et d'une interdiction de séjour de l'Aveyron d'une durée de cinq ans.

Le tribunal correctionnel a préféré alourdir la peine du néo-Aveyronnais à deux ans d'emprisonnement ferme, assorti du mandat de dépôt, et d'une interdiction de séjour dans le département pour cinq années.

Centre Presse Aveyron
L'immobilier à Decazeville

58000 €

A VENDRE- Immeuble de rapport comprenant local commercial 70m2 ( libre)- T2[...]

122500 €

A VENDRE- Maison T4 rénovée avec terrain clos et arboré.au calme, proche to[...]

541 €

LOCATION APPARTEMENT DECAZEVILLE SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée (avec[...]

Toutes les annonces immobilières de Decazeville
Réagir