Tourisme

Aveyron : une bonne saison pour les stations de l’Aubrac

  • Belle saison à Brameloup.
    Belle saison à Brameloup. CPA -
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages
La saison fut courte mais le bilan positif pour les stations de Laguiole et de Brameloup.

Les vacances d’hiver ont bien porté leur nom pour les stations de l’Aubrac. "J’ai été surpris de recevoir autant de monde en peu de temps", confie en ce sens Vincent Daniel, chef d’exploitation de la station de Laguiole qui effectue sa première saison sur l’Aubrac. Même son de cloche chez la voisine de Brameloup où Roger Auguy, maire de Prades-d’Aubrac et président du Sivu de Brameloup : "La surprise cette année est d’avoir eu autant de monde en si peu de temps".

Une saison courte qui a toutefois permis aux stations aveyronnaises de tirer leur épingle du jeu. "Il est dommage de ne pas avoir pu ouvrir la deuxième semaine des vacances de la zone C (Toulouse et Paris, NDLR) mais je voudrais bien quelques années comme celle-là encore ! Nous avons fait plus de chiffre d’affaires cette saison que l’an dernier en ayant ouvert moins de jours", poursuit Roger Auguy. Saison courte mais prolifique donc où Brameloup a battu son record de fréquentation le week-end du 16-17 février avec plus de 900 forfaits. Même constat à Laguiole qui a vendu en moyenne un millier de forfaits par jour avec une baisse aussi la semaine dernière. "Au final, c’est la deuxième meilleure saison de la décennie en termes de chiffre d’affaires", résume Vincent Daniel qui espère offrir "des Traces blanches" ce dimanche. De la neige pourrait tomber d’ici là mais les perturbations demeurent "incertaines". Incertain aussi est son avenir, lui qui est salarié de la société Stem. "Cela dépend de mon patron et du syndicat mixte". La réponse devrait tomber à la fin du mois. Après les Traces donc, qui affichent déjà complet avec 2 300 participants depuis deux mois… Preuve de l’attrait de l’Aubrac.

Fête de la Montagne à Brameloup le 30 juin

L’horizon est plus dégagé à Brameloup qui prépare la 3e Fête de la montagne le 30 juin. Après Saint-Urcize qui a reçu mille personnes en 2017, Nasbinals l’an dernier qui a accueilli le double, Brameloup espère encore franchir un palier. "Nous en sommes à plus de trente animations proposées", se réjouit Roger Auguy. De façon générale, l’Aubrac a toujours le vent en poupe comme le rappelle Séverine Dijols, directrice de l’office de tourisme Aubrac-Laguiole "avec une hausse des forfaits et des locations cette saison".

Réagir