Famille

Grossesse : comment préparer votre aîné à l’arrivée d’un autre enfant ?

  • Grossesse : comment préparer votre aîné à l’arrivée d’un autre enfant ?
    Grossesse : comment préparer votre aîné à l’arrivée d’un autre enfant ?
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

L’annonce de l’arrivée d’une petite sœur ou d’un petit frère n’est pas toujours facile. Votre aîné peut craindre de devoir vous partager avec quelqu’un qu’il ne connaît pas encore. Voici donc quelques conseils pour préparer au mieux votre enfant.

Préparez l’annonce. Choisissez le bon moment. Le risque de fausse couche est une bonne raison pour ne pas lui annoncer la nouvelle trop tôt. S’il a moins de deux ans, attendez que la grossesse devienne réellement visible. En revanche, s’il a des doutes et interroge, ne lui mentez pas.

Il est important que votre petit l’apprenne de votre bouche, et non de celle d’une tierce personne. Il pourrait se sentir trahi. Au moment de lui dire, choisissez des mots simples (« tu vas avoir un petit frère ou une petite sœur ») et expliquez-lui que ce n’est pas pour tout de suite.

Laissez-lui jouer un rôle dans votre grossesse. Cet épisode lui paraîtra plus réel s’il peut participer. Laissez-le toucher votre ventre et parler au bébé. « Cela le rassurera sur sa place au sein de la famille » peut-on lire sur le site www.laurencepernoud.com. Et bien entendu, s’il n’en a pas envie, ne le forcez pas.

Rassurez-le. L’arrivée du petit nouveau peut laisser croire à votre aîné que vous l’aimez moins. Rassurez-le : cela ne change rien ! « Dites-lui que le cœur des parents grandit avec le nombre d’enfant pour qu’il y ait de la place pour chacun ».

Acceptez sa jalousie. Le fait de ne plus être le centre d’attention risque de le perturber. Il peut ainsi se montrer jaloux, mais aussi impatient. Il pourrait même régresser. « Encouragez-le à mettre des mots sur ce qu’il ressent ». Encore une fois rassurez-le sur sa place dans la fratrie et sur votre amour.

Destination Santé
Réagir