Justice

Jusqu’à six mois de prison pour avoir agressé des pompiers

Abonnés
  • Le tribunal de Rodez.
    Le tribunal de Rodez. Archives CPA / Archives CPA
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

Le 1er février 2019 à La Capelle-Balaguier, les sapeurs-pompiers interviennent pour maîtriser un incendie volontaire. À l’origine du feu, un jeune homme d’une vingtaine d’années « particulièrement alcoolisé et en colère » ce jour-là, précise la juge Sylvie Rouanne lors de l’audience correctionnelle d’hier. Il incendie une voiture stationnée au domicile de sa grand-mère, chez laquelle il vit. Les pompiers sont accueillis par une bordée d’injures, de menaces. Les gendarmes interviennent peu après pour tenter d’apaiser la situation. En vain. à deux, ils tentent de le maîtriser, de le menotter. « Vous étiez tellement énervé que les pompiers doivent intervenir à leur tour, rappelle la juge. Ils doivent faire un usage légitime de la force pour vous stopper. »

Violences inadmissibles

Cinq sapeurs-pompiers et gendarmes sont obligés d’intervenir. C’est alors que la compagne du jeune homme intervient à son tour. Elle saute sur le dos d’un pompier, le griffe. « Je voulais le repousser pour défendre mon compagnon, j’avais peur qu’ils lui fassent mal », explique-t-elle timidement à la barre du tribunal. Pour Me Couturier, avocat des pompiers et du Sdis (service départemental d’incendie et de secours), ces agressions « deviennent récurrentes. Ces violences sont inadmissibles, encore plus envers des personnes dont le devoir est de sauver des vies ». « Les victimes éprouvent désormais une forte appréhension avant chaque intervention », reprend l’avocat avant de réclamer 700 € de dommages et intérêts pour ses clients. Le procureur de la République réclame huit mois de prison ferme pour le jeune homme, en état de récidive. Et pour sa compagne : 105 heures de travail d’intérêt général pour « comprendre ce que c’est d’être au service des autres ». Au terme du délibéré, les juges ont condamné le jeune homme à six mois de prison ferme et sa compagne à deux mois avec sursis. Ils devront aussi indemniser les victimes à hauteur de 300 €.

Philippe Henry
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

500 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Un hall d'entrée, un salon s[...]

543 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D'AGENCE Apt T2 au Rdc . Une entrée d[...]

345000 €

A vendre jolie maison familiale de ville T7 dans quartier calme, proche com[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir