Santé

Maladie de Lyme, vers la fin de l’errance thérapeutique ?

  • Maladie de Lyme, vers la fin de l’errance thérapeutique ?
    Maladie de Lyme, vers la fin de l’errance thérapeutique ?
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

La lutte contre la maladie de Lyme est au cœur du plan national dédié. Dernières actions dans ce cadre, la désignation de centres de référence. Lesquels devraient participer à l’élaboration de recommandations nationales de prise en charge des patients pour tout le territoire. Objectif, en finir avec l’errance diagnostique et thérapeutique des patients.

Où en est la lutte contre la maladie de Lyme, transmise par les tiques ? Le cinquième comité de pilotage du plan national de prévention et de lutte contre la maladie révèle une augmentation significative du nombre de nouveaux cas diagnostiqués en un an, avec 104 cas pour 100 000 habitants en 2018 contre 69 pour 100 000 en 2017. « Des conditions climatiques favorables au développement des tiques et la sensibilisation des professionnels de santé au diagnostic de cette maladie pourraient expliquer cette augmentation », souligne le ministère en charge de la Santé.

Autre nouvelle encourageante, 5 centres de référence pour la prise en charge des maladies vectorielles à tiques (CRMVT)* devront travailler pour mettre en œuvre la nouvelle organisation des soins. Les coordonnateurs de ces  centres seront également invités à participer aux travaux d’actualisation des recommandations de la Haute autorité de Santé (HAS) « sous format unique et clair, connues de tous et appliquées », précise la DGS. Ce qui devrait permettre de « mettre fin à l’errance et à la souffrance des personnes malades »

A noter : tout citoyen peut signaler une piqûre de tique sur l’application nationale « Signalement Tique ». A ce jour, 15 000 signalements ont été effectués et environ 3 500 spécimens de tiques analysés.

*le CHU de Clermont-Ferrand associé au CHU de St Etienne, le CHU de Marseille, le CHU de Rennes, le CHU de Strasbourg associé au CHU de Nancy, le Groupe hospitalier intercommunal de Villeneuve-Saint-Georges associé au CHU de Créteil

Destination Santé
Réagir