Nicolas Lacombe dessine avec du scotch, une technique artistique très originale

Abonnés
  • Nicolas Lacombe utilise le ruban adhésif comme un pinceau collant, qui capte la couleur sur des papiers imprimés, suivant un processus artistique proche du tampon. Oscillant entre matière et transparence, le jeu de contraste et de superposition donne à voir des impressions visuelles riches et vivantes. Nicolas Lacombe utilise le ruban adhésif comme un pinceau collant, qui capte la couleur sur des papiers imprimés, suivant un processus artistique proche du tampon. Oscillant entre matière et transparence, le jeu de contraste et de superposition donne à voir des impressions visuelles riches et vivantes.
    Nicolas Lacombe utilise le ruban adhésif comme un pinceau collant, qui capte la couleur sur des papiers imprimés, suivant un processus artistique proche du tampon. Oscillant entre matière et transparence, le jeu de contraste et de superposition donne à voir des impressions visuelles riches et vivantes. Marilyn Julvé
  • Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout.
    Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout. Marilyn Julvé
  • Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout.
    Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout. Marilyn Julvé
  • Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout.
    Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout. Marilyn Julvé
  • Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout.
    Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout. Marilyn Julvé
  • Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout.
    Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout. Marilyn Julvé
  • Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout.
    Petit bout par petit bout, Nicolas Lacombe, artiste ruthénois installé à Toulouse depuis deux décennies, découpe le scotch, prélève l’encre de papiers colorés, puis couche le scotch teinté sur le papier. Tache par tache, il construit une image, accumule par endroit pour saturer la couleur. Petit bout par petit bout. Marilyn Julvé
Publié le , mis à jour

Le dessinateur ruthénois, âgé de 42 ans et installé à Toulouse, va bientôt sortir un livre, revenant sur ses créations, réalisées depuis 2012, en dessinant au ruban adhésif, créations produites en  parallèle d’un travail d’illustration pour la jeunesse. Ouvrage rétrospectif, cet artbook va lui permettre de présenter, plus largement, la diversité de sa réflexion graphique.

Le dessin au scotch. Un véritable travail de fourmi. Une technique artistique également. Et avant tout d’ailleurs. Nicolas Lacombe la maîtrise à la perfection. Et pour cause, il en est le créateur. Peut-être même l’unique à l’utiliser ? Difficile de répondre. Une chose est sûre : il est parvenu à "dompter" ce nouveau médium et il se réclame "le seul à le défendre". Né à Paris (dans le 18e...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Rui Dos Santos
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

285 €

Appartement situé au 3ème étage L'appartement est composé : - D'un hall d[...]

325 €

Résidence Le Caducée I Studio dans résidence sécurisée, comprenant : - une [...]

340 €

Résidence Accropolis. Appartement T1, d'une surface de 28 m2, à proximité d[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?