Musique

De Millau à Paris, "la Graine" poursuit son chemin vers le succès

Abonnés
  • Présent dans le clip tourné au début de l’été, La Graine (2e à gauche) a accompagné le groupe polonais Blue Café dans leur tournée internationale.
    Présent dans le clip tourné au début de l’été, La Graine (2e à gauche) a accompagné le groupe polonais Blue Café dans leur tournée internationale. Repro CP / / Repro CP
Publié le / Modifié le S'abonner

Son rêve : vivre de sa musique, tourner dans les festivals, voyager. De Millau à Paris, en passant par la Pologne ou le Tchad, la Graine continue à essaimer son flow avec un album, son premier, attendu dans les prochaines semaines.

Non, il ne s’agit pas d’une monnaie locale mais bien d’une jeune pousse de la musique aveyronnaise : sous le pseudonyme La Graine, Sébastien Martin peaufine depuis plus d’un an les morceaux de son premier album, attendu dans les bacs ces prochaines semaines.

"Je me donne à fond dans ce projet de faire de la musique mon métier", insiste celui qui enchaîne depuis bientôt deux ans, les dates et les scènes parisiennes. "Je me suis produit au Backstage, au New Morning, au Flow… Ce sont des scènes mythiques. J’ai même eu l’opportunité de jouer au Tchad, devant 90 000 personnes, une expérience énorme."

Chanteur de pop urbaine

Cet été, le Millavois a aussi fait une apparition dans le dernier clip du groupe de pop polonais Blue Café. "Le tournage était énorme, confie Sébastien. Je n’étais pas préparé à me retrouver dans un tournage aussi professionnel. Il y avait une équipe de trente personnes et on n’a pas dormi pendant 48 heures. C’était fatigant mais incroyable. Ça a été une super expérience". Une apparition qui lui a permis de suivre le groupe dans sa tournée internationale. "Ce titre est devenu un tube en Pologne."

"Je m’accroche"

Mêlant électro, R’n’B, chanson française, La Graine continue s’essaimer son groove. Entre l’Aveyron où il enregistre ses derniers morceaux, Paris où il multiplie les scènes, et l’international. "Je m’accroche et je sens que les choses commencent à bouger, c’est vraiment motivant".

"Le début de quelque chose"

Un parcours vitesse grand V pour le jeune homme de 27 ans, déterminé à vivre de sa passion. "Mon souhait, c’est de vivre de ma musique, de tourner dans les festivals, de voyager. Je sais que je suis fait pour la scène. Dès que je vais sortir mon album huit titres, l’équipe qui m’entoure va démarcher les télés, les radios… Ça peut être le début de quelque chose de très beau."

Christophe Cathala
L'immobilier à Millau

360 €

T1 VUE TARN - T1 au 4ème étage d'une résidence avec ascenseur. Pièce princi[...]

615 €

T3 AYROLLE - Centre ville donnant sur cour intérieure, grand T3 avec dépend[...]

435 €

Bd Richard , en 1er étage appartement T2 entièrement rénové. Séjour avec cu[...]

Toutes les annonces immobilières de Millau
Réagir