Culture et Loisirs

"Les cinémas d’Afrique" s’invitent au festival Rencontres à la campagne

  • "Les cinémas d’Afrique" s’invitent au festival Rencontres à la campagne
    "Les cinémas d’Afrique" s’invitent au festival Rencontres à la campagne
Publié le / Modifié le S'abonner

Samedi 7 septembre s’ouvrait le festival Rencontres à la campagne. Chantal Guillot, coprésidente de l’association Rencontres à la campagne, accueillait le public, venu en nombre, avec une présentation de l’esprit des Rencontres, "rendez-vous qui implique altérités, cultures diverses, réflexions", suivi d’un rappel de son historique (22e édition), réaffirmant que "la culture, c’est l’affaire de tous", et concluant : "Cette édition sera un mille-feuille de temps pluriel".

Guy Pezet, autre pilier de l’événement, avant de présenter le programme, a rappelé que l’association gérait également tout au long de l’année les opérations École et cinéma, Collège au cinéma, Cinéma et justice, ainsi que le projet, tout nouveau, Cinésage, à l’adresse des Ehpad. Il a insisté sur le large éventail, l’éclectisme, la multiplicité des publics, des langues, des pays, de la programmation du festival, préparé dès le mois de décembre.

Parmi les axes forts, du mercredi 11 au dimanche 15 septembre, les cinémas d’Afrique, dont "Atlantique" de Mati Diop, des avant-premières, dont le film du soir, le dernier film d’Arnaud Desplechin, mais aussi le film le plus long du festival, La Flor de Mariano Llinás, film-fleuve de 14 heures, projeté en quatre séances (vendredi 13, samedi 14 et dimanche 15 septembre), ou encore la rétrospective Ingmar Bergman, avec cinq films projetés, dont un documentaire sur une année phare de la vie du réalisateur.

Quant au cinéma en régions, il sera représenté par un film et trois documentaires, dont "Tous ensemble", de J-H Meunier. Enfin, cette 22e édition sera également l’occasion de découvrir le déroutant et déstabilisant film "Border" de Ali Abbasi, ou de revoir "Les garçons sauvages", de Bertrand Mandico, film plébiscité par Guy Pezet, ou "Le Miraculé", de Jean-Pierre Mocky… Tout le programme est à télécharger sur www.rencontresalacampagne.org.

Michel Soulié, maire de Rieupeyroux, et Jean-Eudes Le Meignen, président de la communauté de communes, se sont félicités de ce "focus dirigé sur notre territoire", "grand événement annuel de l’Ouest Aveyron, qui occupe une place majeure dans le développement culturel de notre communauté de communes". Jean-Eudes Le Meignen, ravi de la programmation de films de Bergman, cite le maître en guise de conclusion : "Aucun art, comme le cinéma, ne traverse directement notre conscience diurne pour toucher à nos sentiments, au fond de la chambre crépusculaire de notre âme". Jean-Pierre Devals présente ensuite son exposition, "De Mopti à Gao, rencontres en pays sahélien" : ses photos en noir et blanc, 100/100 argentique, développées par ses soins, entrent en résonance avec le thème de la nouvelle édition des Rencontres autour des cinémas d’Afrique. Elles montrent la vie d’une école au nord du Mali, ainsi que le pays Dogon : "C’est l’Afrique des villages, de la ruralité, qui m’intéresse." Plusieurs voyages ont été nécessaires au photographe pour tisser des liens, créer une confiance avec la population, ce qui lui a permis de rapporter des images authentiques. L’exposition est visible jusqu’au 25 septembre.

Un apéritif fort apprécié et des assiettes repas préparées et servies par les bénévoles ont permis aux festivaliers de rester ensemble avant la projection du film de la soirée d’ouverture.

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Rieupeyroux

499000 €

Cette propriété comprend à la fois une résidence principale plus une grande[...]

99500 €

Dans le centre de Rieupeyroux proche de toutes les commodités (écoles, coll[...]

127200 €

A quelques minutes de Rieupeyroux, coquet corps de ferme sur 1064 m² de ter[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir