Quatre nouveaux arrivants à la gendarmerie

  • Quatre nouveaux arrivants à la gendarmerie : de gauche à droite, Nicolas Pragnon, Rami Baghdad, Benoît Aurel, Laurent Acquart.
    Quatre nouveaux arrivants à la gendarmerie : de gauche à droite, Nicolas Pragnon, Rami Baghdad, Benoît Aurel, Laurent Acquart.
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Renouvellement important à la communauté de brigades Rieupeyroux-La Salvetat, en cette période de rentrée scolaire.

Laurent Acquart, 48 ans, marié (à une Aveyronnaise), deux enfants, est affecté comme commandant de brigade de Rieupeyroux et vient ainsi seconder Christophe Enjalbert. Depuis 2005 en Aveyron, affecté à Cassagnes-Bégonhès pendant 7 ans, puis adjoint sur Naucelle de 2012 à 2019, il est Ch’Ti d’origine, fier de l’être, fier de véhiculer la valeur du travail, et fervent défenseur de l’équipe de foot de Lens ! Aimant tous les sports, et plus particulièrement les sports de plein air, il pratique assidûment course, vélo, tennis. Militaire dans l’âme, il revendique le côté éducatif du métier, et préfère la prévention à la répression. " Je ne suis pas carré, je suis cubique", s’amuse-t-il : il y a ce que l’on est (le premier côté du carré), ce que l’on apprend (le 2e côté), et… le reste, la 3e dimension !

Benoît Aurel, 28 ans, célibataire, agent de police judiciaire, arrive d’Esbly, en Seine-et-Marne, et passe l’examen technique d’officier de police judiciaire afin de poursuivre sa carrière et monter en grade. Originaire de Perpignan, il a fait des études de logistique avant de se lancer dans la carrière militaire : après un an de formation à l’école de Chaumont, il a été nommé en avril 2016 à Esbly, et arrive en Aveyron très motivé pour devenir officier.

Rami Baghdad, dont le nom signifie "don de Dieu" en perse, a 25 ans : La Salvetat est sa première affectation après l’école de gendarmerie de Tulle. Originaire de Lunel, marié, il est lui aussi passionné de sport, et notamment de course à pied. Son but ? Intégrer les PSIG (Pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie), unités dont la vocation prioritaire est la "lutte contre la délinquance de voie publique, menée de manière préventive et dissuasive, dans les secteurs et les périodes les plus sensibles, notamment nocturnes" : de fait, Rami connaît bien les problèmes de banlieue pour les avoir vécus, et souhaite "être utile". Le fait de parler arabe devrait lui permettre de se voir confier dans l’avenir, espère-t-il, des missions dans la prévôté : la prévôté est le service de la gendarmerie institué auprès des forces armées françaises hors du territoire national.

Nicolas Pragnon, 20 ans, après son CAP de pâtissier, s’est rendu compte que le métier pour lequel il s’était formé comportait trop d’actes de routine, et c’est ainsi qu’il a passé le concours national de gendarme adjoint volontaire, et a suivi l’école de Chaumont. Originaire d’Esbly, en Seine-et-Marne, passionné de skate, il compte bien progresser dans la carrière et passer le concours de sous-officier en interne.

Quatre nouveaux arrivants, donc, pour la communauté de brigades, qui compte 14 gendarmes, et est dirigée par Christophe Enjalbert, qui sera dorénavant secondé à Rieupeyroux par Laurent Acquart. Voir trois jeunes à la vocation affirmée et pleins d’ambition rejoindre la communauté réjouit leurs supérieurs.

Félicitations à ces jeunes recrues pour leur engagement en leur souhaitant pleine réussite dans leurs projets.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
L'immobilier à Rieupeyroux

249000 €

Corps de ferme rénové dans un hameau (30 minutes de RODEZ) comprenant une m[...]

299000 €

A moins de dix minutes de Rieupeyroux, dans un cadre de campagne privilégié[...]

139000 €

Secteur Rieupeyroux home patrimoine vous propose une grande maison de ville[...]

Toutes les annonces immobilières de Rieupeyroux
Réagir