Télé-médias

Les grands médias audiovisuels s'engagent à donner plus de visibilité au handicap

  • Les signataires - dont notamment TF1, France Télévisions, M6, Radio France, les groupe Canal+, NRJ et NextRadio - s'emploieront à "donner la parole aux personnes handicapées pour parler d'autres sujets que le handicap".
    Les signataires - dont notamment TF1, France Télévisions, M6, Radio France, les groupe Canal+, NRJ et NextRadio - s'emploieront à "donner la parole aux personnes handicapées pour parler d'autres sujets que le handicap". PeopleImages / IStock.com / PeopleImages / IStock.com
Publié le / Modifié le S'abonner
-- partages

(AFP) - Les dirigeants des principaux médias audiovisuels ont signé mardi, avec le Premier ministre Edouard Philippe, une charte élaborée par le CSA par laquelle ils s'engagent à rendre la question du handicap plus visible sur leurs antennes.

Les signataires - dont notamment TF1, France Télévisions, M6, Radio France, les groupe Canal+, NRJ et NextRadio - s'emploieront à "donner la parole aux personnes handicapées pour parler d'autres sujets que le handicap" (ou à mettre en scène des personnages de fiction handicapés, sans les réduire à leur handicap), ou encore à "présenter le handicap de façon positive (...) et pas seulement compassionnelle".

Pour y parvenir, les chaînes s'engagent notamment à "créer des passerelles" entre elles, pour s'inspirer mutuellement de leurs bonnes pratiques. Une plateforme électronique partagée recensera notamment les "mots justes" à employer, pour éviter maladresses ou préjugés.

"Les médias audiovisuels ont des responsabilités à caractère sociétal, dont la juste représentation de la société française et de sa diversité", a souligné le président du CSA Roch-Olivier Maistre, lors de la cérémonie de signature.

Outre le Premier ministre, le ministre de la Culture Franck Riester et la secrétaire d'Etat chargée des Personnes handicapées Sophie Cluzel y ont pris part, à l'occasion du troisième comité interministériel du handicap (CIH) réuni au Musée de l'homme à Paris.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir