L'Assemblée s'attaque au plastique dans les fast-food

  • Les fast-food devront servir les repas et boissons dans des contenants réemployables. Et les jouets en plastique seront interdits dans les menus à destination des enfants à partir du 1er janvier 2022.
    Les fast-food devront servir les repas et boissons dans des contenants réemployables. Et les jouets en plastique seront interdits dans les menus à destination des enfants à partir du 1er janvier 2022. PeskyMonkey / IStock.com
Publié le , mis à jour

(AFP) - Couverts, couvercles et récipients : l'Assemblée nationale a voté jeudi l'interdiction des produits en plastique à usage unique dans la restauration rapide, pour les repas consommés sur place, au plus tard en 2023.

Les fast-food devront servir les repas et boissons dans des contenants réemployables. Et les jouets en plastique seront interdits dans les menus à destination des enfants à partir du 1er janvier 2022.

Touillettes, piques à steak, assiettes, gobelets ou "boîtes à kebab", l'article 10 du projet de loi antigaspillage est une vaste chasse au plastique, reprenant parfois des dispositions votées dans des lois antérieures.

Les députés François-Michel Lambert (Libertés et Territoires) ou l'ancienne ministre de l'écologie Delphine Batho (non inscrite) ont d'ailleurs reproché au gouvernement de repousser l'interdiction des pailles ou des touillettes en plastique à 2021 plutôt qu'à 2020. 

"Il ne s'agit que de quelques mois" et d'une simple mesure de "cohérence" avec la directive européenne sur le plastique, a répondu la secrétaire d'Etat Brune Poirson. 

Pour les gobelets et assiettes en plastiques, cette interdiction doit être mise en place à partir du 1er janvier 2020.

Avant de se lancer dans un inventaire à la Prévert de tous les produits en plastique que l'article allait interdire, Brune Poirson a voulu, en souriant, "dédier à (l'acteur) Pierre Niney" ces mesures, preuve de l'action "concrète" du gouvernement.

"Qu'est-ce qui justifie un délai si long ?": l'acteur avait critiqué sur Twitter l'objectif fixé à 2040 pour la fin des emballages plastique à usage unique. 

"Ce serait mentir de dire que sortir du plastique jetable prend moins de vingt ans", avait répondu Brune Poirson dans un entretien à l'AFP.

Relaxnews
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?