La candidate Emmanuelle Gazel attend des réponses sur l’hôpital médian

  • La liste « Millau naturellement » se refuse à défendre « une position populiste ».
    La liste « Millau naturellement » se refuse à défendre « une position populiste ».
Publié le / Mis à jour le S'abonner
-- partages

La liste "Millau naturellement" veut des éléments clairs pour se positionner.

Ce n’est pas aujourd’hui que la liste portée par Emmanuelle Gazel, "Millau naturellement" se positionnera sur le projet d’hôpital médian à Saint-Georges-de-Luzençon. Un sujet qui sucite beaucoup d’intérêt dans cette campagne et sur lequel tout le monde, ou presque a donné son avis.

Pourtant ce ne sont pas les demandes qui manquent, lors de ses soirées porte à porte dans les quartiers millavois mais aussi chez ses adversaires. Ils n’ont pas manqué de l’attaquer à ce propos et depuis le début, elle défend "l’offre de soin en Sud-Aveyron", sans dire si elle est "pour" ou "contre".

C’est en partie pour cela qu’avec Corinne Mora, secrétaire médicale à l’hôpital et représentante du personnel, Didier Daures, infirmier retraité et Patrick Pes, cadre de santé retraité, ils ont tenu à faire le point. "Aujourd’hui, on demande et on souhaite la transparence, des éléments d’information qui nous permettrait de nous positionner de façon claire, explique Emmanuelle Gazel. Nous avons essayé d’avoir des informations sur ce qu’il allait y avoir à l’intérieur mais surtout pourquoi ce choix. Il y a dû avoir des études mais nous n’avons rien." La liste se refuse de prendre position, tant qu’elle n’aura pas de réponses, sur l’offre de soins à venir et le choix qui a justifié la génèse de ce projet. "On ne va pas se positionner pour ou contre l’hôpital pour faire plaisir à la population par populisme ou par électoralisme, a insité Emmanuelle Gazel. On ne peut pas priver la population de ces informations. Nous avons besoin de faits pour prendre une position claire."

Pour répondre à cette demande de la population, la liste promet une consultation des Millavois après l’élection du mois de mars. "Ce projet d’organisation de la santé en Sud-Aveyron ne réussira que s’il est porté par la population, a expliqué la tête de liste. L’idée c’est aussi d’encourager les maires des villes et villages alentours de façon à ce que la position qu’on porte demain, sur ce territoire, soit la position de l’ensemble du territoire et pas de deux parlementaires."

En faisant référence à Arnaud Viala et Christophe Saint-Pierre, porteurs de ce projet.

La liste reste tout de même consciente que le délai est assez court avant le scrutin pour avoir des réponses précises à ses questions. Dans ce cas, pourquoi ne pas avoir demandé directement aux intéressés, les réponses à ces questions ? "Nous, clairement, on a été à plusieurs reprises rencontrer Christophe Saint-Pierre et Arnaud Viala, admet Corinne Mora. Ils nous disent “ce n’est pas à nous de donner ce rapport” pourtant ce sont eux qui l’ont demandé." Il ne fait nul doute que les principaux intéressés auront l’occasion de répondre à ces questions, dans les semaines à venir.

maxime cohen
Voir les commentaires
L'immobilier à Aveyron

58000 €

A 3 min du centre village, dans quartier pavillonanire tranquille Superbe t[...]

49300 €

A SAINT AFFRIQUE, dans un petit lotissement composé de 6 lots, au calme, te[...]

40000 €

Terrain plat de 1857m² (lot D) issu d'un découpage d'une parcelle en 4 lot[...]

Toutes les annonces immobilières de Aveyron
Réagir