La sécurité, thème "obligatoire" dans la campagne à Rodez

Abonnés
  • La cellule de vidéoprotection, en fonction à Rodez.
    La cellule de vidéoprotection, en fonction à Rodez. Reproduction Centre Presse -
Publié le

S’il n’est pas le thème principal de cette campagne municipale, il n’en demeure pas moins un sujet délicat et incontournable.

Il y a des communes où l’enjeu des municipales peut se jouer autour de la sécurité. C’est le cas à Albi, Angers, Sevran… À Rodez, ce n’est pas vraiment ce qui transpire. En termes de statistiques, la ville est reléguée au bas du classement sur le dossier de l’insécurité. Tout comme le département. Mais il n’en demeure pas moins que c’est un sujet que les candidats se doivent de prendre au sérieux.

Pour preuve. Dans la récente enquête de l’association "Ville et village où il fait bon vivre", qui a classé Rodez en tête de sa strate et à la 12e position au niveau national, le thème de la sécurité arrive en 2e position des priorités, derrière la qualité de vie. C’est dire ! Lors du débat organisé mardi soir par France Bleu, en partenariat avec Centre Presse, le sujet a d’ailleurs pris une place prépondérante.

Il faut dire que des moments difficiles ont émaillé la vie de la cité ces dernières années. Au premier rang desquels l’assassinat de Pascal Filoé, en septembre 2018. En plein centre-ville. S’en est suivi un émouvant hommage national présidé par le Premier ministre Édouard Philippe sur la place d’Armes. Peu de Ruthénois l’ont oublié. De même, cet été, la tension était palpable chez les commerçants du centre-ville, obligés de faire face à la multiplication des incivilités de la part des quelques marginaux établis dans les rues. Le maire avait dû monter au créneau pour calmer les esprits et " mettre la pression" sur la police nationale afin de faire cesser ces incivilités. "Après avoir passé plusieurs mois à écrire au préfet et à la police ", précisait-il, tout en rappelant que la police municipale n’avait, elle, pas les "compétences judiciaires " pour mettre un frein à ces incivilités.

Dans ce registre de la sécurité, le mandat qui s’achève a vu éclore les caméras de vidéoprotection. En début d’année dernière, sans que cela suscite de vifs débats au sein de l’hémicycle ruthénois, les élus ont validé le choix d’implantation de trente et une caméras (à terme et au gré de l’installation de la fibre) dans des lieux dits "sensibles". Le centre-ville, la salle des fêtes, le Faubourg…

Dans les documents de campagnes, afin d’étoffer ce sujet, les candidats ont tendance à y associer la propreté de la ville. Et il faut reconnaître que ce dernier sujet semble de nature à hystériser les débats si l’on en croit les allusions faites notamment sur les réseaux sociaux. Sur ce point de la propreté, chacun des quatre candidats propose des solutions.

Centre Presse
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

538 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement avec vue degage[...]

634 €

Poche de LAYOULE et des transports en communs, venez découvrir cet appartem[...]

357 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCE- Appartement rénové en centr[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir