Aveyron : le week-end de tous les dangers pour la situation sanitaire

  • 18 musées et châteaux (ici Bournazel) et 14 plans d'eau ont vu leur accès autorisés à ce jour par la préfecture. Des sorties qui doivent respecter les règles sanitaires.
    18 musées et châteaux (ici Bournazel) et 14 plans d'eau ont vu leur accès autorisés à ce jour par la préfecture. Des sorties qui doivent respecter les règles sanitaires. Archives Centre Presse / Archives Centre Presse
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Les professionnels du tourisme attendent beaucoup du 2 juin, date promise d'une réouverture de nombreux commerces. À condition que la situation sanitaire, stable aujourd'hui en Aveyron, n'enregistre pas de hausse de contamination que générerait en particulier les déplacements et visites de ce long week-end de l'Ascension...

Sorties et retrouvailles en tout genre, à 100 km à la ronde autour du domicile,  seront au rendez-vous pour ce long week-end de l'Ascension. D'autant que la préfète de l'Aveyron a autorisé l'accès à 14 lacs et plans d'eau, et à 18 musées et châteaux, à la demande maires et des directeurs d'établissements ! Et les services de l'Etat, comme d'ailleurs les professionnels du tourisme et de la restauration, retiennent leur souffle : une hausse de la contamination pourrait ne pas permettre à l'Aveyron la libération tant attendue de nombreux commerces et activités le 2 juin. On devrait être fixé en fin de semaine prochaine... 

"Ne gâchons pas nos bonnes perspectives"

Car en ce mercredi 20 mai, la situation épidémiologique dans le département est on ne peut plus stable. Catherine de la Robertie, préfète de l'Aveyron, en atteste : "850 tests ont été réalisés depuis la sortie du confinement, sans augmentation majeure de cas positifs, c'est plutôt une bonne nouvelle". Mais elle prévient aussitôt: "Il est d'autant plus important de rester vigilants et responsables, car nous ne sommes pas à l'abri d'une hausse potentielle de contamination au cours de ce week-end ensoleillé avec les mouvements attendus de la part de nos concitoyens. La situation aujourd'hui nous permettrait de rouvrir normalement cafés, restaurants, hôtels... Ne gâchons pas cette perspective, je sais pouvoir compter sur le sens civique des Aveyronnais"

"Retourner la crise en avantage"

Ces derniers propos ont pu rassurer élus et acteurs du tourisme réunis ce mercredi matin par Catherine de la Robertie qui leur a détaillé le plan tourisme du gouvernement et ses 18 milliards d'euros d'aides et d'accompagnement. Et elle a écouté les attentes des professionnels dans un département, "qui  est la première destination de campagne de toute l'Occitanie".

Chacun a pu  souligner "l'opportunité à saisir en fidélisant dès cet été une clientèle" qui partira à découverte de la France, et donc de l'Aveyron. "Et retourner ainsi la crise en avantage en étant positif et dynamique"

Et ce, à condition qu'un manque de prudence ne vienne pas remettre en cause une ouverture dès le 2 juin, pour un secteur, celui du tourisme,  qui génère dans son ensemble 360 millions d'euros et 6% des entreprises en Aveyron. 

C.Cathala
Voir les commentaires
Réagir