Château de Bournazel : un "Cabaret décousu" avec Philippe Meyer

  • Philippe Meyer.
    Philippe Meyer. Repro CPA / Repro CPA
  • Deux représentations au château de Bournazel.
    Deux représentations au château de Bournazel. Repro CPA / Repro CPA
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Deux représentations de Philippe Meyer à l'auditorium du château de Bournazel, les 28 et 29 juillet, à 20 heures.

Philippe Meyer, célèbre homme de radio et éternel fidèle au département, investit le château de Bournazel, et plus particulièrement son auditorium, le temps de deux soirées spectacle, les 28 et 29 juillet, à partir de 20 heures. À travers ce « Cabaret décousu », c’est un autre patrimoine qui est mis à l’honneur, celui de la chanson française.

Sous la casquette de directeur artistique, Philippe Meyer propose ainsi un spectacle unique en Aveyron sous la forme de deux représentations. Entouré de musiciens, de chanteurs et de comédiens de renom, l’Aveyronnais d’adoption célèbre ce monument qu’est la chanson française. Philippe Meyer raconte : "Une voyelle peut en cacher une autre, et si c’est une chanson qui nous ressemble, c’est aussi, et même davantage, une chanson qui nous rassemble. Une chanson que nous chantons ou une que nous écoutons. Un tube qui ne nous sort pas de la tête (nos aïeux disaient "une scie") ou air que nous nous gardons au chaud, rien que pour nous. La chanson sert à souder les groupes et à marcher au pas aussi efficacement qu’elle permet de rêver dans son coin. La chanson donne des souvenirs à ceux qui n’en ont pas. Elle allège nos chagrins d’amour ou elle nous fait partager pendant trois minutes une passion torride ou un chagrin inconsolable. La chanson célèbre la patrie, elle se paie la tête des gouvernants, elle célèbre les voyages et elle invente des destinations, elle se moque ou elle gémit, elle lève le poing ou elle fait danser les pieds les moins lestes, il n’y a aucun sujet qui lui soit étranger et elle les a traités tous. C’est cette chanson, notre patrimoine commun que nous voulons célébrer dans ce cabaret qui pioche dans tous les genres. J’ajoute qu’une chanson est une petite pièce de théâtre, et ce n’est pas un hasard si ce sont des comédiens avec qui j’ai souhaité partager le programme de ce cabaret décousu." 

Avec Noëmie Zurletti, Benoit Carré, Emmanuel Noblet, Jean-Claude Laudat et Pascal Sangla. Nombre de places limité, réservations obligatoires par mail à chateau.de.bournazel@gmail.com ou par téléphone au 05 65 80 81 99. Tarif : 20€.
Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir