Les bâtisseurs : Bournazel, une si belle Renaissance

Abonnés
  • Le château de Bournazel, chef-d'oeuvre architectural
    Le château de Bournazel, chef-d'oeuvre architectural
  • Un chantier permanent depuis 2007.
    Un chantier permanent depuis 2007. Joel Born
  • Suivez la guide !
    Suivez la guide ! Joel Born
  •  La reconstuction de l'aile est, et de l'escalier d'honneur.
    La reconstuction de l'aile est, et de l'escalier d'honneur. Joel Born
  • Un jardin vraiment remarquable. Un jardin vraiment remarquable.
    Un jardin vraiment remarquable. Joel Born
  • Un magnifique auditorium de 150 places.
    Un magnifique auditorium de 150 places. Joel Born
Publié le

Ce fut et c’est certainement encore l’un des plus importants chantiers de restauration d’Occitanie et, sûrement, du pays. L’un des plus beaux aussi, qui a redonné et redonne toutes ses lettres de noblesse à ce joyau de la Renaissance que constitue le château de Bournazel. Un véritable chef-d’œuvre architectural, considérablement défiguré durant la Révolution, puis, plus récemment, cédé aux Houillères de Decazeville et transformé en… maison de convalescence. C’est dire tout le mérite des nouveaux propriétaires des lieux, Martine et Gérald Harlin, qui sont tombés sous le charme, et ont décidé de rendre à ce magnifique ensemble des XIVe, XVe et XVIe siècles son lustre d’antan. Une gageure et un pari remarquablement réussi, tant il est vrai que l’ancienne demeure de la famille Buisson s’est transfigurée depuis plus de dix ans. A l’image des magnifiques jardins ou de l’aile est, inspirée de celle de Fontainebleau, qui ont retrouvé une incroyable jeunesse.

 

Un chantier permamanent depuis 2007 « Quand on voit le changement, on se dit que le pire n’est jamais certain », plaisante Martine Harlin. Depuis 2007, date d’acquisition du château par le couple, le château de Bournazel est, en effet, un chantier permanent. Et quel chantier ! Le jour de notre visite, Gérald Harlin était fortement occupé par une visite de chantier, en présence des artisans, de...

Cet article est réservé aux abonnés
Abonnez-vous pour en profiter
à partir de 1€/mois, sans engagement
  • Tous les articles en illimité sur le site et l'application
  • Le journal en version numérique dès 23h15 la veille
  • Publicités limitées
Joël Born
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?