Avec la chaleur, la vigilance est de mise dans les Ehpad de l'Aveyron

  • En ces temps de canicule, il est nécessaire de boire régulièrement et de se tenir au frais.
    En ces temps de canicule, il est nécessaire de boire régulièrement et de se tenir au frais. Archives CP / Archives CP
Publié le / Mis à jour le S'abonner

Ces derniers jours, avec la hausse significative des températures, les établissements accueillant des personnes âgées sont particulièrement attentifs au bien-être de leurs résidents. De plus, cet épisode de chaleur devrait durer plusieurs jours, jusqu’en début de semaine prochaine.

Par exemple, au sein de l’Ehpad Bon Accueil à Rodez, sa directrice, Séverine Hocquard et le personnel n’ont pas attendu l’alerte canicule pour veiller sur les personnes âgées. "Dès le début de l’été, nous avons pris des mesures. Nous sommes particulièrement vigilants à ce sujet", souligne Séverine Hocquard. Et ce, même si le plan Bleu a été déclenché cette semaine. Un plan mis en place dans les établissements médico-sociaux et qui balise (en cas d’épidémie, de fortes chaleurs, etc.) l’action des personnels soignants.

Ces mesures de précautions qui passent aussi bien par "le contrôle des températures dans certaines pièces de la résidence", poursuit la directrice de l’établissement où les gigantesques cèdres offrent une ombre bienveillante mais peine tout de même à rafraîchir l’atmosphère. Plusieurs pièces de l’Ehpad sont toutefois climatisées et la température ne s’élève guère au-dessus des 23 ou 23 degrés.

Puis, tout au long de la journée, le personnel prend soin de tenir hydratés les personnes âgées : "Mais la distribution de l’eau ne se fait pas au même moment pour tous les résidents. Ainsi, chacun dispose d’une fiche de suivi. Mais des fruits comme la pastèque ou le melon sont distribués régulièrement. Cela hydrate les résidents continuellement. Car, en général, ils perdent l’habitude de boire régulièrement."

L’Ehpad Bon Accueil qui compte 78 places permanentes, quatre temporaires et six places d’accueil de jour, fait également le lien avec les familles en cette période délicate. " Nous les invitons à fournir des vêtements plus légers, adaptés à ces chaleurs, explique Séverine Hocquard. Mais, les brumisateurs ne sont pas autorisés actuellement à cause des normes sanitaires liées au Covid-19."

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir