Vols de carburant, d’outillages : deux amis espalionnais condamnés

  • Deux amis espalionnais ont été condamnés pour plusieurs vols, ce lundi devant le tribunal de Rodez.
    Deux amis espalionnais ont été condamnés pour plusieurs vols, ce lundi devant le tribunal de Rodez. Illustration Centre Presse Aveyron -
Publié le

« Pourquoi vous revoit-on ici ? Pourquoi recommencez-vous à voler au risque de tout perdre à chaque fois ? » Robin Planes, nouveau président du tribunal de Rodez, dans le rôle de juge lundi lors d’une audience correctionnelle, s’est longuement interrogé face à deux prévenus, âgés de 30 ans et déjà condamnés et incarcérés à plusieurs reprises pour des faits de vols.

Dimanche soir, ils ont une nouvelle fois été pris la main dans le sac sur un chantier situé à La Loubière, où ils tentaient de « siphonner » plusieurs engins afin de voler du carburant. Entendu par les gendarmes, le duo avouera rapidement être l’auteur de plusieurs autres larcins dans le Nord-Aveyron ces derniers mois et notamment le vol, avec la même méthode, de 300 litres de gasoil dans une entreprise espalionnaise, le vol d’outillages d’une valeur de plusieurs milliers d’euros dans le dépôt d’un menuisier retraité de Saint-Geniez-d’Olt ou encore le vol de plusieurs objets (GPS, écrans plats, caisses à outils…) au sein du local de la déchetterie de la même cité marmotte au mois d’avril dernier…

« Je suis cleptomane »

« J’avais besoin d’argent, je suis mal psychologiquement », tentera de se justifier l’un des prévenus ne pouvant retenir ses larmes à la barre. Employé de cuisine à Espalion, il n’avait pourtant « pas bougé un cil » depuis plusieurs années comme le fera remarquer son conseil et bénéficiait d’une situation financière stable avec sa compagne. « Mais, je ne sais pas garder mon argent, je dépense toujours, j’en prête à des amis, j’achète des voitures, je vais au restaurant… », dira-t-il, un brin confus, avant de se dire quelque peu « influencé » par son ami, ancien compagnon de cellule qu’il héberge depuis sa sortie de prison en février dernier.

Face au tribunal, ce dernier ne cachera pas sa responsabilité et se décrira comme « cleptomane », demandant également un « suivi psychiatrique ». Après de longues minutes de délibération, il a été condamné à 18 mois de prison ferme avec mandat de dépôt et a également vu son sursis avec mise à l’épreuve de six mois révoqués.

Son complice, arguant le fait qu’il travaille, a lui vu sa peine d’un an ferme aménageable. Il sera sous surveillance électronique à son domicile. En revanche, les deux hommes ne pourront plus entrer en contact et devront dédommager leurs victimes.

Mathieu Roualdés
Voir les commentaires
L'immobilier à Espalion

131500 €

Immeuble situé en plein coeur d'Espalion, il se compose en 4 logements : Au[...]

63100 €

Dans une résidence récente jouissant de bonnes prestations (piscine, accès [...]

141750 €

Superbe appartement de type 2 situé au 3eme étage de la résidence sécurisée[...]

Toutes les annonces immobilières de Espalion
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?