Le Moto club roule sa bosse pour ce 2e rassemblement

  • Une trentaine de solex a ouvert la route aux grosses cylindrées.
    Une trentaine de solex a ouvert la route aux grosses cylindrées. L. B
Publié le

L’association organisait une manifestation ce dimanche à la Victoire.

Le temps d’une matinée, les masques ont été laissés au placard, pour laisser la place aux cuirs tannés par le temps, casques et lunettes noires, et grosses bécanes.

Le Moto club Millau passion, qui n’a pas encore trois ans d’existence, organisait son deuxième rassemblement, ce dimanche matin, au départ du parc de la Victoire. Si l’association compte près de 120 adhérents, ils étaient près du double à prendre le départ de cette manifestation, dont certains touristes espagnols. "Nos adhérents ont entre 50 et 60 ans mais la tranche d’âge se rajeunit de plus en plus", indique Jocy Bouloc, la femme du président du club, parti ouvrir la route. "Ici, le sexisme n’existe pas et l’association compte de plus en plus de femmes. On est désormais une trentaine", souligne la trésorière.

Pour l’occasion, le Moto club Millau passion pouvait compter sur le soutien du club des Harley Davidson pour assurer la sécurité des participants.

Une trentaine de solex a ouvert le bal pour 33 kilomètres de périple, entre la Pouncho et les gorges du Tarn.

Les grosses cylindrées ont ensuite pris le départ pour 47 kilomètres de ballade en direction de Paulhe, Rivière-sur-Tarn, Mostuéjouls et Peyreleau avant de revenir se restaurer.

Car c’est aussi ça l’esprit moto : "Nous sommes une grande famille avec toutes les classes sociales représentées, il faut adopter les sorties en fonction de tous les budgets", souligne Jocy Bouloc.

Et les sorties se font tous les dimanches de l’année, "sauf quand il neige" : des Alpes à l’Espagne, en passant par la Dordogne, le club s’organise aussi pour contribuer au milieu associatif local.

Au-delà de la collaboration avec les différents clubs de moto, le Millau passion a déjà réalisé une levée de fonds pour le dernier Téléthon, et compte bien s’organiser davantage pour multiplier ces initiatives.

loïc bailles
Voir les commentaires
Réagir
Vous avez droit à 3 commentaires par jour. Pour contribuer en illimité, abonnez vous. S'abonner

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?