Tournoi de Rodez : Moriya, un match et puis s’en va, Sékiguchi en lice

Abonnés
  • Shuichi Sékiguchi est lui en toute confiance.
    Shuichi Sékiguchi est lui en toute confiance. Centre Presse - José A. Torres
Publié le

Pour la première fois l’épreuve accueille 2 joueurs japonais. Après l’élimination du premier, le second défend ses chances ce mercredi.

En 25 ans d’existence, les Internationaux de Rodez en ont vu défiler des nationalités. Aussi, si des Russes, des Tchèques, des Néerlandais, des Australiens et même des Chinois ont foulé les résines de Vabre, le tournoi Future n’avait jusqu’à présent jamais accueilli de tennismen japonais.

Il aura donc fallu attendre la 26e édition de l’épreuve pour que le pays du soleil levant fasse son entrée dans la compétition aveyronnaise. Et une entrée plutôt remarquée puisque ce n’est pas un, mais deux joueurs nippons qui sont venus tenter leur chance sur le piton. Une présence inédite en terre rouergate causée notamment par l’épidémie de Covid-19 dont les répercussions ont provoqué des annulations de tournois un peu partout dans le monde. Figurants tous deux dans le top 10 des joueurs japonais et respectivement 240e et 274e à l’ATP, Hiroki Moriya et Shuichi Sékiguchi sont tête de série au tournoi de Rodez, N°1 et 2 même. Et si le second ne fait son entrée qu’aujourd’hui, le premier a disputé hier son premier match. Une première rencontre qui sera finalement aussi la dernière puisqu’il a été battu par le jeune Strasbourgeois Dan Added (lire par ailleurs).

"Cela fait 20 ans que l’on se connaît"

Hiroki Moriya s’était pourtant présenté quelques heures plus tôt en pleine confiance. Il avait même clairement affiché l’ambition de "finir dans le dernier carré ". C’est donc raté pour cette fois. Originaire de Tokyo, c’est un habitué du circuit mondial alors qu’il affiche 29 printemps au compteur. Tout comme son acolyte Shuichi Sékiguchi, qui vit lui à Kawasaki. "Nous ne venons pas de la même ville, mais cela fait plus de 20 ans que l’on se connaît. On a même plusieurs fois joué l’un contre l’autre, en juniors, au Japon ", a rappelé ce dernier hier.

Mais depuis leur entrée chez les pros, ils courent les tournois autour du monde et ont plus rarement l’occasion de se rencontrer. "C’est vrai, cela fait plaisir de retrouver un compatriote sur un tournoi à l’étranger. Alors se retrouver ici, à Rodez, pour nous deux c’était une véritable surprise", concédait ainsi Hiroki Moriya, quelques heures avant son élimination surprise.

Le 240e joueur mondial – il s’est hissé jusqu’à la 140e place quelques années plus tôt – était arrivé dimanche à Rodez. Comme tous les joueurs subissant le contrecoup de la pandémie, il est en quête de temps de jeu. "Pour ne pas trop descendre au classement ATP, il faut jouer, éclaire-t-il. Car être bien placé permet d’éviter les matches de qualifications, d’entrer plus tard dans le tournoi et donc de passer des tours. " Pas sûr que son passage à Rodez ne lui soit finalement bénéfique. Quelques jours plus tôt, le joueur nippon avait aussi tenté, en vain, de passer les qualifications à Roland-Garros, alors que son homologue, également arrivé dimanche, disputait un tournoi au Portugal. Un tournoi où il s’est fait sortir en quart de finale contre le futur vainqueur de l’épreuve.

Istanbul après Rodez, ou pas…

Mais Roland-Garros, Shuichi Sékiguchi connaît aussi, puisqu’il a pris part au tournoi en 2009. " J’étais junior à l’époque ", se souvient celui qui court les tournois européens depuis un mois déjà. " Rodez est ma troisième ville après des tournois en Roumanie et au Portugal, indique-t-il, l’air serein. Et la semaine prochaine, j’irai défendre mes chances à Istanbul. À moins que j’arrive en demi-finale ici. Dans ce cas, je serai trop juste pour Istanbul. Ce serait un mal pour un bien ", conclut Shuichi Sekiguchi dans un sourire.

Guillaume Verdu
Voir les commentaires
L'immobilier à Rodez

218000 €

BIEN RARE SUR LE MARCHE ! Venez découvrir cet appartement de type 7 en dupl[...]

373 €

LOCATION APPARTEMENT RODEZ SANS FRAIS D AGENCEHall d'entrée avec placard ( [...]

126000 €

RODEZ / LA GINESTE : Terrain constructible de 1053m2 viabilisé idéalement s[...]

Toutes les annonces immobilières de Rodez
Réagir