La Région Occitanie déploie son plan d’aides aux entreprises touchées par la crise sanitaire

  • Les dispositifs sont adaptables.
    Les dispositifs sont adaptables. repro cpa
Publié le

La présidente du conseil régional, Carole Delga, et les chambres consulaires ont présenté, vendredi, les différents dispositifs mis en place.

La présidente de Région, Carole Delga, accompagnée du président de la Chambre de commerce et d’industrie Occitanie, Alain Di Crescenzo, et du président de la CCI Hérault André Deljarry, a décliné, vendredi dernier, le panel d’aides déployées en faveur des secteurs du commerce, de l’artisanat, du tourisme et de l’événementiel.

Gérer un soutien immédiat

C’est littéralement la priorité : répondre à l’urgence. Pour cela, la Région a mis en place, en juin, le dispositif L’Occal, doté de 80 millions d’euros, en partenariat avec la Banque des territoires, les Départements et les intercommunalités. "Initialement destiné aux entreprises du tourisme, du commerce de proximité et de l’artisanat, le dispositif est désormais ouvert à de nouveaux bénéficiaires, dont les acteurs culturels, de l’événementiel, du sport et des loisirs, les projets d’agritourisme ou d’œnotourisme et les centres équestres", a-t-il été annoncé.

Également dévoilée, la mise en place d’un soutien aux loyers pour un mois, "un effort budgétaire de vingt millions d’euros" selon Carole Delga.

Sont concernés, dans la limite d’un plafond à 1 000 €, 26 000 commerces indépendants ayant un pas-de-porte, faisant l’objet d’une fermeture administrative et étant redevables d’un loyer pour leur local professionnel durant cette fermeture.

Autres nouveautés, en vrac et sans souci d’exhaustivité : des avances remboursables pour les besoins de trésorerie (plafond : 25 000 €), un différé de remboursement des avances porté à 24 mois, et des subventions pour les investissements de relance et sanitaires (jusqu’à 23 000 € d’aides). Le détail de ces dispositifs (et des autres initiatives) restant précisé à un numéro gratuit et sur la plateforme Hubentreprendre (1).

On mentionnera encore l’installation des plateformes DansMaZone (qui favorise l’achat local) et Tous Occitariens, dédiée au soutien aux restaurateurs et aux traiteurs (2).

Accompagner une nécessaire évolution

"La Région prépare l’après-crise car la reprise sera différente, forcément, peut-être meilleure d’ailleurs", a assuré Carole Delga.

C’est pourquoi la collectivité, avec l’appui des chambres consulaires pour le volet formation, accompagne entreprises et commerçants dans leur démarche de digitalisation.

"C’est indispensable, la vente en ligne s’avère une tendance de fond, c’est l’ex-secrétaire d’État au commerce qui vous le dit", assurait aussi la présidente de Région.

La Région travaille également au rebond des entreprises via la création en août des Pass et contrats relance dédiés à des projets d’investissements ou la prise en charge de dépenses éligibles dont 1 230 entreprises ont déjà bénéficié pour un total de près de 87 millions d’euros.

Ont aussi été déployés deux fonds distincts : Foccal, "un nouvel outil d’aménagement et de restructuration commerciale et artisanale", et un fonds tourisme renforcé et désormais doté de 111 millions d’euros.

Ce panorama des aides et des mesures établi, il restait à envisager le risque d’un virus qui circule toujours activement en fin d’année, une troisième vague…

Carole Delga confirme ne pas éluder cette éventualité : "Tous nos dispositifs sont adaptables, dans tous les cas de figure, ils peuvent être repensés. Mais si on veut aller vers un déconfinement progressif, il faut que les gens restent raisonnables, évitent les regroupements, même dans le cercle familial. C’est le plus important."

(1) Au 0 800 31 31 01, et sur hubentreprendre.laregion.fr (2) Informations : tousoccitariens.fr et sur dansmazonelaregion.fr

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir