Un complément alimentaire impliqué dans la survenue d’hépatites aiguës

  • Un complément alimentaire impliqué dans la survenue d’hépatites aiguës
    Un complément alimentaire impliqué dans la survenue d’hépatites aiguës
Publié le , mis à jour

C’est l’Anses qui alerte. Le produit Chewable Hair Vitamins® utilisé notamment pour la vitalité des cheveux serait impliqué dans la survenue d’hépatites aigues chez au moins 2 femmes.

Sur les sites de revendeurs, le complément alimentaire Chewable Hair Vitamins® est décrit comme une gomme à mâcher à la fraise et au cassis, qui contient des ingrédients clés pour la santé des cheveux. Mais l’alerte lancée par l’Agence nationale de Sécurité sanitaire (Anses) nous rappelle que la prise de compléments alimentaires n’est jamais anodine.

En effet, l’Agence rapporte le cas de 2 femmes âgées de 29 et 36 ans. Toutes deux ont développé une hépatite aigue après la prise de ce produit. " Elles ont dû être hospitalisées et l’une d’elles a dû recevoir une greffe du foie en urgence. Toutes les deux prenaient un contraceptif oral " rapporte l’Anses. Laquelle explique que "  la responsabilité du complément alimentaire dans la survenue de ces deux hépatites aiguës sévères était très vraisemblable. Plusieurs hypothèses sont possibles : un effet complexe de la combinaison des nombreux ingrédients du produit, une interaction avec d’autres substances, notamment celles contenues dans les contraceptifs oraux… ".

Pour les Chewable Hair Vitamins® mais aussi pour tous les compléments alimentaires, l’Anses recommande de :

  • Signaler à un professionnel de santé tout effet indésirable survenant suite à la consommation d’un complément alimentaire.
  • Respecter les conditions d’emploi fixées par le fabricant.
  • Eviter des prises multiples, prolongées ou répétées au cours de l’année de compléments alimentaires sans avoir pris conseil auprès d’un professionnel de santé (médecin, diététicien…).
  • Etre très vigilant vis-à-vis des allégations abusives.
  • Etre très vigilant quant à l’achat de produits vendus dans les circuits non traditionnels (internet, salles de sport…) et sans conseil individualisé d’un professionnel de santé.
Destination Santé
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?