Vaccination contre le Covid : "Si on ne priorise pas les résidents des Ehpad, cela n’aurait pas de sens"

  • "Si on ne priorise pas les résidents des Ehpad, cela n’aurait pas de sens" "Si on ne priorise pas les résidents des Ehpad, cela n’aurait pas de sens"
    "Si on ne priorise pas les résidents des Ehpad, cela n’aurait pas de sens"
Publié le

Délégué régional de la Fédération nationale Accueil et Qualité de vie des personnes âgées et délégué départemental de l’Association des directeurs au service des personnes âgées, Pierre Roux a un regard d’expert sur le fonctionnement des Ehpad aveyronnais et leurs quelque 4 800 résidents.

Faut-il vraiment vacciner en priorité les personnes âgées au risque d’en faire des cobayes pour les nouveaux vaccins ?

Le monde des établissements et des services à domicile est d’accord sur le principe de vacciner les plus fragiles. Et ils sont doublement fragiles car ils résident dans des lieux collectifs avec des risques de développement de foyers de contagion. Et ils ne sont en aucune façon des cobayes : si l’on ne priorise pas ces personnes âgées, cela n’aurait pas de sens et décrédibiliserait toute cette politique de vaccination. Ce serait un aveu d’échec.

Vaccins contre la grippe, contre la Covid… Ne deviennent-ils pas réticents ?

La vaccination n’est pas une obligation. Mais on a le devoir de bien informer, avec toutes les données scientifiques. Et convaincre que d’éventuelles conséquences néfastes restent incomparables avec tous les risques du quotidien. Pour la grippe, par exemple, la plupart des résidents, en tout cas un nombre suffisant, a librement accepté le vaccin.

Comment allez-vous vous organiser pour cette phase de vaccination Covid ?

C’est la question, on n’a pas encore de visibilité. Il faut le faire maintenant, mais comment ? Si les résidents doivent aller au vaccin, en organisant un transport sanitaire vers un centre de vaccination, ce sera trop compliqué et très déstabilisant. Non, la logique nous impose que le vaccin aille en Ehpad. Mais à cet instant, nous n’avons pas de communication sur ce sujet. Il faut rester prudent, mais je crois que l’on est sur la bonne voie.

Propos recueillis par Christophe Cathala
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?