Les chasseurs de l'Aveyron chassent pour la bonne cause

  • Le produit de la battue ira aux Restos du coeur
    Le produit de la battue ira aux Restos du coeur Archives CPA
Publié le

"Aujourd’hui, nous chassons pour les bénéficiaires de l’aide alimentaire des Restos du Cœur", prévient un responsable de la Fédération des chasseurs de l’Aveyron (FDC12).

Le jour se lève à peine sur le camp militaire du Larzac et ils sont près de 80 chasseurs, à bonne distance les uns des autres, masque sur le visage, à attendre leur tour pour signer le carnet de battue. Ils viennent des sociétés de chasse des Liquisses, de Millau et sont accompagnés d’une poignée de légionnaires du camp où va se dérouler cette battue. Tous ont répondu présent à l’appel de la FDC 12 pour chasser le temps d’une journée pour le compte des Restos du Cœur de l’Aveyron. L’organisation est bien rodée. Maxime Gaubert de la Fédération donne les consignes et très vite les équipes se mettent en place. Après plusieurs heures de chasse, cinq sangliers sont prélevés. Le soir même, ils sont allés rejoindre l’atelier de découpe de la Maison Conquet. Là, une fois les examens vétérinaires de rigueurs réalisés ils ont été débités et mis sous vide en portion individuelle. Deux cent cinquante portions de 200 g chacune (1 personne).

Des dons plus fréquents

"Nous avons souvent pensé faire ce genre de dons aux Restos du Cœur, explique Jean-Pierre Authier, président de la FDC 12. Malheureusement, en l’absence d’atelier de découpe ayant l’agrément gibier sur le département, nous ne pouvions pas le faire jusqu’à maintenant. Mais grâce au travail mené de front avec la Maison Conquet de Laguiole, nous allons désormais pouvoir régulièrement faire ce geste envers les plus démunis. C’est un véritable motif de satisfaction", conclut le patron des chasseurs aveyronnais l’air ravit.

Centre Presse Aveyron
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?