"Lassouts avant et pendant la Seconde Guerre mondiale", l’histoire locale à l’honneur

  • La couverture du livre est illustrée par une huile de Myriam Clavel et des photos d’archives. La couverture du livre est illustrée par une huile de Myriam Clavel et des photos d’archives.
    La couverture du livre est illustrée par une huile de Myriam Clavel et des photos d’archives.
Publié le

Pour les passionnés d’Histoire, pour les amoureux de Lassouts, un ouvrage vient d’être publié par Myriam Clavel, originaire de Lassouts.

Ce livre illustré, démarré en 2011 et édité en juillet 2021, est bâti à la fois sur les archives du "Journal de Paroisse de Lassouts" tenu pendant 20 ans par le curé Joseph Nogaret et sur les témoignages inédits de retraités.

La Résistance dans le Nord Aveyron

La parole y est donnée aux témoins, tant dans l’accueil d’israélites au château de Neyrolles, à Malaval, à Talpans que sur la fusillade de la Quille du 19 juillet 1944, ou sur la ferme de la Tissanderie qui cachait en continu des jeunes réfractaires au STO, dessinant l’esprit de la Résistance dans le Nord-Aveyron. Les pièces d’archives les plus sensationnelles concernent la main-d’œuvre juive affectée dès 1941 à la construction du barrage de Castelnau-Lassouts.

Elles ont été fournies à l’auteur par la fille d’un juif allemand en vacances à Mandailles, ayant eu connaissance en 2014 des articles de Myriam Clavel dans le Bulletin d’Espalion.

L’ouvrage est disponible au prix de 20 € à Lassouts (épicerie Conte) ; à Saint-Geniez-d’Olt (Maison de la presse) ; à Saint-Côme (Maisonde la presse) ; à Espalion (librairie Point Virgule et Maison de la presse) et à Rodez (Maison du Livre).

CORRESPONDANT
Voir les commentaires
L'immobilier à Lassouts

69900 €

En exclusivité - Petit corps de bâtiment composé d'une maison d'habitation [...]

119000 €

Joli bâtiment en pierre de 1887 avec 140 m² habitables sur 2 étages, gros t[...]

Toutes les annonces immobilières de Lassouts
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?